Qu’est-ce que la biodiversité ?

Deux exemples très concrets montrent l’importance de la biodiversité : la vulnérabilité des cultures et la santé des personnes. Dans cet article, plus d’informations sur ces deux thèmes.

Pensez à la biodiversité, pensez à l’agriculture !

A lire également : Qu'est-ce que la slow life ?

47 –  : en pourcentage la superficie du territoire de l’Union européenne consacrée à l’agriculture.

Lire également : Qu'est-ce que le smart building ?

10  : selon la FAO, en milliers le nombre d’espèces végétales différentes sur lesquelles l’homme a fondé son alimentation au cours de son histoire. Ce chiffre est actuellement réduit à seulement 150 espèces différentes…

30  : en pourcentage de la main-d’œuvre supplémentaire utilisée par l’agriculture biologique par rapport à l’agriculture conventionnelle.

Pourquoi la biodiversité agricole ?

Assurer la biodiversité des sols, c’est assurer la productivité agricole. Comment ? En augmentant la porosité du sol et donc l’infiltration de l’eau, la biodiversité empêche les problèmes d’érosion. De même, les organismes présent dans le sol contribuent à sa fertilité.

Quelles menaces pesant sur la biodiversité ?

– Le principal corolaire du développement d’une agriculture de plus en plus intensive a été la dégradation des sols à l’échelle mondiale. Cette dégradation est exacerbée par l’utilisation exponentielle de pesticides et d’engrais au cours de la seconde moitié du XXe siècle.

– L’émergence de la culture intensive et l’augmentation de la taille des exploitations se sont également accompagnées d’une augmentation des monocultures, avec l’effet direct de la diminution de la diversité des plantations associée à une diminution de la diversité génétique.

– L’introduction d’organismes génétiquement modifiés a accentué ce phénomène. Il existe peu d’études d’impact de l’introduction d’OGM sur l’environnement et la biodiversité, mais il existe un risque de « contamination » d’un champ non OGM par des gènes OGM, et c’est là encore une fois la diversité génétique qui est menacée.

Et maintenant ?

– L’application d’une agriculture plus durable , telles que l’agriculture biologique ou l’agriculture à haute valeur naturelle, sont la clé de la protection de la biodiversité agricole et un moyen d’améliorer la sécurité alimentaire mondiale.

– Les banques de semences (les banques de semences sont des stocks de semences dormants qui s’accumulent dans tous les habitats abritant du sol et de la végétation) sont apparues comme le Svalbard Global Seed Vault dans le nord de la Norvège. Dans le même temps, plusieurs ONG luttent contre cette tendance en distribuant gratuitement des semences de variétés anciennes.

– L’agriculture européenne, qui doit faire face à plusieurs questions importantes, dont la protection de la biodiversité, entre dans une période charnière avec la réforme de la PAC après 2013. Les subventions européennes n’ont incorporé que récemment les conditions environnementales dans leur allocation. Il est donc essentiel de renforcer la conditionnalité des subventions, tant dans l’intérêt de l’environnement, des agriculteurs que des consommateurs.

Pensez à la biodiversité, pensez à la santé !

20 -50% de la le chiffre d’affaires du secteur pharmaceutique provient des ressources génétiques.

80% des Africains utilisent uniquement des médicaments traditionnels (plantes et animaux) pour se traiter eux-mêmes.

Un milliard de personnes dans le monde dépendent des plantes médicinales forestières pour leurs besoins médicaux.

Pourquoi le lien entre santé et biodiversité ?

La santé a toujours été une préoccupation majeure de nos sociétés. Une bonne santé exige une alimentation saine, un mode de vie et un environnement sains. Ici aussi, la préservation de la biodiversité est une nécessité.

Quelles menaces ?

Si la perte de biodiversité est réelle, la menace pour notre santé est réelle.

– La malnutrition reste un fléau et les maladies liées à la pollution (notamment l’air et l’eau) augmentent.

– L’infrastructure, en particulier la route, a de plus en plus préséance sur les espaces naturels, imposant un niveau de bruit plus élevé et des nuisances multiples à la population. Selon la Santé Mondiale Organisation, le bruit de la circulation routière affecte la santé de près d’une personne sur trois en Europe.

– La plupart des produits pharmaceutiques utilisés sont issus de plantes ou d’animaux et donc de la biodiversité de la planète. Mais alors que quelque 52 000 plantes médicinales sont utilisées aujourd’hui à des fins pharmaceutiques, 8% sont menacées d’extinction ! Mais c’est cette biodiversité qui est la source de la découverte de nouvelles molécules qui peuvent permettre d’éradiquer certains virus.

La perte de biodiversité a un impact négatif sur nos déterminants de la santé et réduit nos chances de trouver de nouvelles façons de guérir les maladies.

Et maintenant ?

Notre environnement local doit redevenir plus sain ! Il s’agit notamment de restaurer la biodiversité des sols, d’améliorer la qualité de l’eau et de l’air et de réduire la pollution.

Vous voulez en savoir plus ?Visitez www.thinkbiodiversity.org

 !

L’équipe

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!