Quelles sont les différents types de rhum qui existent

Généralement, le rhum est un liqueur produit dans divers pays selon des méthodes très différentes. En effet, avec de nombreuses variations de fermentation, différents types de distillation et une pléthore de techniques de vieillissement, le rhum diffère d’une région à une autre. La majeure partie des rhums peuvent être classés dans une ou plusieurs catégories distinctes. Découvrez dans cet article les différents types de rhum qui existent.

Rhum clair ou blanc

Le rhum blanc est très clair. Il a généralement une saveur plus douce et un corps plus léger contrairement au rhum doré ou foncé. Le rhum blanc est le plus souvent utilisé pour créer des coktails qui n’ont particulièrement pas besoin d’une saveur. Le rhum blanc est très populaire dans les coktails courant comme le Cuba Libre, le Daiquiri, le Mojito, et la Pina Colada. En effet, la plupart des coktails utilisent un rhum léger ou blanc.

A lire aussi : Quel est le meilleur foyer à chicha ?

Rhum doré ou ambré

En général, le rhum s’adoucit dans les barriques avec le temps. Il prend des teintes dorées ou ambrées. Ces rhums dorés présentent très généralement un profil très savoureux que les rhums blanc et clair. En effet, les rhums dorés sont très souvent utilisés pour faire des cocktails dans lesquels une saveur plus forte est désirée. Le rhum doré est très souvent vieilli plusieurs années ou plus.

A lire en complément : Pourquoi offrir une bougie parfumée en cadeau ?

Quelques colorants peuvent être ajoutés pour lui donner de la consistance. De même, des arômes subtils de vanille, d’amande, d’agrumes peuvent être présents. Les noix de coco, de caramel peuvent également être présentes selon le type de barriques utilisées dans le processus de vieillissement.

Le rhum ambré est très souvent apprécié avec de la glace surtout en plus d’être utilisé dans ses recettes de cocktails. Les rhums ambré sont très populaires dans les recettes de pâtisseries et la préparation de déserts.

Rhum vieux, foncé et dark

Le terme Rhum foncé n’a aucun sens sur le papier. La plupart des rhums vieillis sont appelés des rhums foncés. Pour les distinguer, vous devez vous fier à leur couleur. En effet, l’étiquette d’un rhum foncé est très souvent attribuée à une gamme de rhum qui n’est généralement pas claire. Ce sont des rhums qui sont utilisés dans les cocktails. Ils offrent un contraste de profils plus savoureux que les rhums blancs.

Rhum noirs

En effet, le rhum le plus foncé, le plus riche et le plus corsé est très souvent appelé rhum noir. Ils offrent une essence tropicale audacieuse aux recettes. Les rhums noirs sont les ingrédients les plus populaires utilisés pour équilibrer les saveurs des boissons avec celle du rhum doré. De même, la plus grande partie du rhum est fabriqué à partir de mélasse.

Le mélasse est un liquide épais et foncé qui reste généralement dans le processus de fabrication du sucre cristallisé. Le rhum noir est très essentiel à de nombreuses utilisations dans l’industrie de la boulangerie et de la confiserie. La plupart des fûts utilisés pour faire mûrir les rhums noirs sont très souvent carbonisés ou cuits lourdement.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.

ARTICLES LIÉS