Qu’est-ce qu’un prolapsus ? Causes, symptômes et traitements

Qu'est-ce qu'un prolapsus ? Causes, symptômes et traitements

Le prolapsus est une pathologie féminine qui touche les organes du plancher pelvien, notamment la vessie et l’utérus. Il se produit lorsque les tissus qui soutiennent et protègent normalement ces organes commencent à se relâcher et à les laisser tomber. Cela signifie qu’ils ne fonctionnent plus comme ils le devraient. Les symptômes du prolapsus varient d’une personne à l’autre, mais la plupart des femmes ressentent un certain niveau d’inconfort. Pour certaines femmes, la gêne peut être si importante que l’on parle de trouble du prolapsus. Le prolapsus peut affecter le rectum ou le vagin. Les causes sont différentes pour chaque type de prolapsus.

Qu’est-ce qu’un prolapsus ou une descente d’organes ?

Un prolapsus est également appelé dans le langage courant ‘descente d’organes’. Il s’agit d’une pathologie dans laquelle la vessie, l’utérus ou les deux, voire l’intestin grêle, se déplacent. L’utérus peut se prolonger dans le vagin, ou l’utérus et la vessie peuvent se prolonger dans le rectum. Le prolapsus peut être léger ou grave. Un prolapsus léger ne présente généralement aucun symptôme et peut être contrôlé par un régime alimentaire et de l’exercice physique, tandis qu’un prolapsus grave peut entraîner une urgence vésicale, une fréquence et une incontinence. La cause du prolapsus grave n’est pas bien comprise, mais on pense qu’elle est associée à certaines conditions, comme le diabète et des effets secondaires d’une chirurgie passée. Le prolapsus est également appelé prolapsus des organes pelviens, mais cela peut prêter à confusion car un organe prolabé peut être un ou plusieurs types d’organes.

Lire également : Indigestion et brûlures d'estomac pendant la grossesse

Types de prolapsus ou descentes d’organes

Il existe deux principaux types de prolapsus : fonctionnel et anatomique. Le prolapsus fonctionnel est causé par un affaiblissement des muscles du plancher pelvien, qui sont les muscles qui soutiennent les organes du bassin. Ce type de prolapsus est plus fréquent et se produit lorsque les muscles eux-mêmes ne peuvent plus soutenir les organes. Le prolapsus anatomique se produit lorsque les parois et/ou les structures de soutien des organes pelviens se sont étirées ou affaiblies. Le prolapsus anatomique peut être causé par des maladies telles que le diabète, le cancer et certaines opérations.

Causes du prolapsus

La cause d’un prolapsus n’est pas toujours claire et peut être liée à un certain nombre de conditions sous-jacentes. Ces conditions comprennent :

A lire en complément : Consulter un sexologue à Marseille ?

  • Le diabète – C’est l’une des causes les plus fréquentes de prolapsus. Lorsque l’organisme ne produit pas assez d’insuline, le taux de glucose sanguin augmente trop, ce qui peut endommager les nerfs et les muscles du plancher pelvien.
  • Le cancer – Le prolapsus peut être un signe de cancer ou être causé par la propagation du cancer aux organes pelviens.
  • Une croissance anormale des tissus – Lorsque les tissus des organes pelviens commencent à se développer anormalement, ils peuvent étirer et affaiblir les muscles et les structures de soutien qui maintiennent normalement les organes en place.

Facteurs de risque de prolapsus

Il existe différents types de facteurs de risque du prolapsus

  • Âge – Les femmes de plus de 50 ans sont plus susceptibles de subir un prolapsus. Cependant, le prolapsus peut survenir à tout âge.
  • Race – Les femmes afro-américaines sont environ deux fois plus susceptibles de souffrir d’un prolapsus que les femmes caucasiennes. Cela peut être lié à des niveaux d’insuline plus élevés chez les femmes afro-américaines.
  • Antécédents familiaux – Le fait qu’un membre de votre famille souffre d’un prolapsus peut augmenter votre risque de développer cette affection.
  • Indice de masse corporelle – Les femmes ayant un indice de masse corporelle (IMC) élevé sont plus susceptibles de développer un prolapsus. Toutefois, il est important de noter qu’un IMC élevé n’est pas la cause de cette pathologie.

Traitement du prolapsus

Le traitement peut inclure une intervention chirurgicale pour réparer le prolapsus ou pour réparer ou renforcer les muscles du plancher pelvien. Certains médicaments peuvent également être prescrits pour aider à gérer les symptômes de l’incontinence. Il est important de comprendre que le traitement ne ramènera pas vos organes pelviens à la normale sans un changement de votre mode de vie. Les changements de mode de vie, tels que la perte de poids et l’augmentation de votre niveau d’activité quotidienne, constituent une partie très importante du traitement. L’utilisation prolongée du traitement peut entraîner d’autres problèmes, notamment des infections urinaires, l’incontinence et des lésions des nerfs et des muscles du plancher pelvien. Il est important de comprendre que si votre prolapsus dure, il y a un risque qu’il s’aggrave avec le temps.

Devriez-vous vous inquiéter de votre prolapsus ?

Certaines femmes peuvent être préoccupées par l’état des organes pelviens, tels que l’utérus, la vessie ou le rectum. Cependant, un prolapsus n’est pas une maladie. Il s’agit d’un état dans lequel les muscles du plancher pelvien se sont affaiblis ou étirés au-delà de leur longueur normale. Le prolapsus est incurable. Cependant, il peut être traité. Si votre prolapsus est léger ou si vous ressentez peu de symptômes, un traitement peut suffire. Si vous êtes préoccupée par votre prolapsus, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous aider à comprendre ce à quoi vous devez vous attendre pendant l’examen et ce que vous devez faire si vous avez des inquiétudes.

Comment prévenir le prolapsus et revenir à la normale le plus rapidement possible ?

Si vous ressentez les symptômes d’un prolapsus, vous devez consulter immédiatement votre médecin. Si votre prolapsus est léger, un traitement peut suffire. Si votre prolapsus est plus grave, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Le prolapsus peut arriver à n’importe qui et à n’importe quel âge. Si vous craignez d’avoir un prolapsus, vous devez consulter votre médecin. Vous pouvez prendre des mesures pour prévenir un prolapsus. Il s’agit notamment de maintenir un poids sain, d’avoir une alimentation équilibrée et de rester active. Vous pouvez également essayer de modifier votre mode de vie pour aider à prévenir un prolapsus. Il s’agit notamment de ne pas fumer, de limiter la consommation d’alcool et d’éviter la position debout ou assise prolongée.

Notre conclusion sur le prolapsus

Le prolapsus est une pathologie dans laquelle le tissu qui soutient les organes pelviens, tels que la vessie, l’utérus et le rectum, peut commencer à s’affaiblir ou à s’étirer. Bien que certains cas de prolapsus soient bénins, la plupart des femmes éprouvent un inconfort à un moment donné de leur vie. Le prolapsus peut être une affection grave, mais il peut aussi être traité. La plupart des cas de prolapsus peuvent être traités en renforçant les muscles du plancher pelvien, qui soutiennent les organes du bassin. Si vous ressentez une gêne quelconque, vous devez consulter votre médecin. Il pourra vous aider à comprendre votre état et vous expliquera les différentes options Qui s’offrent à vous pour traiter votre prolapsus.

ARTICLES LIÉS