Guide d’achat d’un poêle à bois ou à granulés

Guide d’achat d’un poêle à bois ou à granulés

Les poêles à bois ou à granulés bénéficient d’un avis favorable auprès des utilisateurs. En plus de générer une quantité suffisante de chaleur, soit 60 à 90%, leur installation se fait beaucoup plus facilement que les autres appareils de chauffage. Si vous souhaitez équiper votre domicile d’un système de chauffage performant, vaut mieux opter pour un poêle à bois. Ils représentent sans doute la meilleure alternative du moment pour se réchauffer.

Quels critères prendre en compte pour choisir son poêle à granulés ?

Devenu une référence sur le marché, cet équipement de chauffage séduit de plus en plus les consommateurs par sa performance. Si vous souhaitez une installation sur mesure, vous pouvez déjà demander un devis pour un poêle à granulés. L’achat du poêle à granulés ou à bois tient majoritairement compte de sa technologie. Les modèles les plus récents sont dotés de multiples fonctionnalités qui optimisent leur rendement. Toutefois, outre ce critère important, le choix de cet appareil doit également tenir compte de :

A lire également : 10 idées déco pour une chambre d’adulte

Son rendement

Bien que celui-ci dépende principalement de son utilisation sur une période donnée, il faut néanmoins opter pour un modèle qui répond aux exigences du label « Flamme Verte 7 étoile ». Seuls les appareils respectant cette norme peuvent bénéficier des aides financières.

Sa puissance

Ce facteur fait partie des plus importants au moment de l’achat de son poêle à bois. Elle se situe généralement entre 6 et 14 KW. Ceci étant, il est conseillé de renforcer l’isolation avant de changer le système de chauffage. Toutefois, le dimensionnement de cette puissance doit se faire en fonction de la surface de la pièce à chauffer.

Lire également : Rafraîchissez votre maison grâce à un rafraîchisseur d'air ou un climatiseur ?

 

Le type de matériau du creuset

Pour plus de confort, un creuset à fonte est plus recommandé que son homologue en acier. La fonte saura atténuer les bruits lors de la chute des granulés.

La capacité de son réservoir

Ce critère est important car la durée d’utilisation ou l’autonomie de votre appareil en dépend. Les experts conseillent les poêles à bois ou à granulés d’une capacité à partir de 16kg. Ils peuvent chauffer la pièce pendant une journée entière.

Les raccordements de fumées

Pour une installation simplifiée, les appareils qui se raccordent directement par le dessus ou les poêles plats seraient les plus indiqués. Toutefois, il est néanmoins conseillé de prendre des mesures et de prévoir un écart de 35cm entre le mur et l’appareil.

Son entretien

L’entretien des poêles à bois ou granulés permet sans doute de rallonger leur durée de vie. Il devient de ce fait important d’opter pour un modèle que vous pourrez facilement nettoyer. Quelle que soit la fréquence d’utilisation, il est nécessaire d’évacuer le creuset tous les deux jours. Cette pratique empêche le bouchage au niveau des orifices d’air par les déchets de combustion. Les modèles les plus sophistiqués sont dotés d’une grille de décendrage pour un nettoyage automatique.

Les poêles à granulés sont l’un des modèles les plus privilégiés par les consommateurs grâce à ses multiples avantages. En plus d’être écologique, cet équipement de chauffage est plus économique que les autres appareils d’autant plus qu’il utilise le bois pour diffuser la chaleur.

Les avantages et inconvénients des poêles à bois et à granulés

Les poêles à bois et à granulés sont des solutions de chauffage économiques, écologiques et efficaces. Toutefois, chaque modèle a ses avantages et inconvénients qu’il faut bien évaluer pour faire le meilleur choix.

Le premier avantage du poêle à bois est sa simplicité d’utilisation. Il faut recharger constamment votre équipement en bois. Les adeptes du développement durable apprécieront son utilisation responsable qui permet de réduire l’émission des gaz polluants.

Son principal inconvénient reste toutefois sa faible performance énergétique par rapport aux équipements modernisés tels que les pompes à chaleur. Il ne couvre pas l’intégralité de la surface d’une maison et nécessite un renforcement des isolations pour être efficace. L’autre inconvénient est lié au stockage. Le bois doit être conservé dans un endroit sec, à l’abri de toute humidité pour éviter les moisissures ou le développement des champignons.

Le principal avantage du poêle à granulés est sa performance énergétique remarquable par rapport aux autres équipements de chauffage. Grâce à son système intelligent, il régule automatiquement l’émission de chaleur en fonction des besoins réels. Les modèles les plus sophistiqués sont aussi dotés d’un système connecté qui permet une programmation précise en fonction de vos habitudes quotidiennes ou horaires. Leur autonomie est assurée par leur capacité importante en réservoirs (jusqu’à 100 kg) ce qui permet une utilisation prolongée sur plusieurs jours sans rechargement.

Malgré ses nombreux avantages, le coût d’achat reste assez élevé comparativement aux appareils traditionnels tels que les radiateurs électriques. De même, son entretien régulier devra être effectué par un professionnel pour permettre au matériel de maintenir ses performances optimales.

Les poêles à bois et à granulés sont des solutions de chauffage très appréciées pour leur efficacité. Chaque modèle a ses avantages et inconvénients qu’il faut prendre en compte pour faire le choix qui conviendra parfaitement à vos besoins réels.

Comment entretenir son poêle à bois ou à granulés pour une utilisation optimale ?

L’entretien de votre poêle à bois ou à granulés est primordial pour assurer une utilisation optimale et prolonger sa durée de vie. Voici quelques conseils pratiques sur la manière d’entretenir votre équipement.

Tout d’abord, pensez à bien nettoyer régulièrement les cendres accumulées dans le foyer. Cela permettra non seulement d’éliminer les résidus qui peuvent obstruer l’appareil, mais aussi de maintenir la qualité de combustion du combustible utilisé. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un aspirateur spécialement conçu pour les cendres afin d’éviter leur dispersion dans l’air.

Pensez aussi à vérifier régulièrement l’état des joints et des vitres de votre poêle à bois ou à granulés. Les joints assurent une étanchéité parfaite entre les différentes pièces du dispositif pour éviter toute fuite d’air susceptible de réduire son efficacité énergétique. Quant aux vitres, elles doivent être nettoyées au moins deux fois par mois avec un produit adapté pour retrouver leur transparence originelle.

Pensez à bien respecter certaines règles lors du stockage et de la manipulation des combustibles (bois ou granulés). Le lieu où vous gardez vos bûches doit être sec et ventilé afin que le bois ne soit pas en contact avec l’humidité qui peut le fragiliser voire provoquer l’apparition éventuelle de champignons destructeurs.

Pour ce qui est des granulés ou pellets, sachez qu’ils sont souvent fabriqués à partir de bois résineux comme le sapin ou l’épicéa, des arbres qui produisent une quantité importante de goudron. Ce dernier peut s’accumuler dans les conduits d’évacuation et réduire la performance énergétique du poêle à granulés au fil du temps. Pour éviter cela, il est impératif de faire appel à un professionnel pour effectuer un ramonage annuel complet de votre conduit.

Pensez aussi à suivre les consignes précises indiquées dans la notice fournie avec votre équipement lorsqu’il s’agit d’allumer et d’éteindre votre appareil. Ces instructions peuvent différer selon les modèles et les marques de poêles.

En somme, l’entretien régulier constitue donc une étape cruciale dans le maintien optimal des performances de votre poêle à bois ou à granulés. De ce fait, n’hésitez pas à solliciter un professionnel pour vous aider davantage si besoin en cas où vous n’êtes pas sûr(e) de savoir comment procéder efficacement.

ARTICLES LIÉS