Pourquoi passer l’ASSR ?

En France, l’apprentissage de la conduite automobile aux jeunes élèves démarre depuis le primaire et prend fin au cycle secondaire. La fin de cet apprentissage est symbolisée par l’obtention d’un ASSR. Il s’agit d’une formation éducative visant à inculquer aux enfants, la connaissance et la maîtrise des règles applicables aux usagers de la route. Lisez ceci pour plus d’information.

Pourquoi l’ASSR est-elle à caractère obligatoire ?

Définis comme l’attestation scolaire de sécurité routière, l’assr 1 et l’assr 2 sont délivrées dans le cadre d’un enseignement obligatoire de conduite. L’ASSR est obtenue par tout élève ayant réussi son contrôle de connaissances théoriques de la sécurité routière.

A découvrir également : Bien choisir l'équipement audio et vidéo pour voiture choisir

Détenir un ASSR n’est pas une obligation sauf pour :

  • Ceux qui souhaitent passer le brevet de sécurité routière (BSR) ;
  • Ceux qui ont moins de 21 ans et qui souhaitent obtenir leur 1er permis de conduire.

Ces attestations ne suffisent pas pour conduire un véhicule à moteur. Si votre ado souhaite conduire un scooter, il doit avoir 14 ans au minimum et posséder un permis AM (BSR).

Lire également : Guide pour vendre sa voiture dans les bonnes conditions

Quel est l’intérêt de posséder un ASSR ?

Nulle n’est sans savoir que tout test obligatoire est forcément très utile pour un usage futur et c’est le cas des ASSR. En effet, si vous projetez un jour d’avoir une moto ou de vous offrir la voiture de vos rêves, vous en aurez besoin pour pouvoir être autorisé à la conduire.

Les ASSR symbolisent donc une porte d’entrée dans l’univers de la circulation routière. Grâce aux ASSR, vous pourrez donc conduire un véhicule à moteur et ce, dès le collège (à partir de 14 ans).

Comment se déroule le processus d’obtention des ASSR ?

Vu l’importance évidente de détenir un ASSR, il convient alors d’évaluer le mode d’obtention de ces derniers. Avant de poursuivre, rappelons qu’il existe deux niveaux d’ASSR : celui de niveau 1 et celui de niveau 2.

ASSR (Niveau I)

Ce type d’ASSR est valable uniquement pour les élèves en classe de 5e et dont la tranche d’âge est comprise entre 11 et 14 ans. Elle permet à tous les jeunes de cet âge de pouvoir s’inscrire au BSR auprès de tout organisme agréé pour conduire, à partir de 14 ans, un véhicule de moins de 50 cm3.

Le déroulement de ce test est assez simple. Il se présente généralement sous la forme de 20 questions à choix multiples qui, quelques fois, sont présentées à travers des vidéos. La moyenne minimale à obtenir pour réussir le test est de 10/20 points. Un fait encore plus intéressant est que vous pouvez vous rattraper lors d’une session de rattrapage si vous échouez aux sessions normales de la même période. En coordination avec le calendrier scolaire gouvernemental, ce test se déroule tous les ans à la fin du second trimestre.

ASSR (Niveau II)

Introduit et obligatoire en classe de 3e, ce test permet à tout élève le détenant de passer le permis de conduire automobile. La tranche d’âge évaluée pour ce test se situe entre 15 et 17 ans. Comme pour celui de niveau I, l’ASSR de niveau II se déroule aussi pendant l’année scolaire au 2d trimestre. En plus, elle suit le même processus que le 1ᵉʳ et l’épreuve se présente toujours sous le même format. Les examens durent en moyenne une heure.

Comment se préparer aux ASSR ?

La préparation à ce test n’est rien d’autre que la même aux examens habituels. Vu qu’il s’agit de circulation, vous pourriez en apprendre plus en vous mettant en situation réelle.

L’attitude à adopter pendant que vous êtes en circulation est d’observer comment les choses se déroulent autour de vous. Essayez de comprendre les règles de bases de la sécurité routière.

Aussi sachez distinguer les panneaux de signalisation et leurs significations : stop, attention, etc. Portez également une attention particulière aux feux tricolores et révisez le Code de la route.

Pour finir, n’oubliez pas de suivre les explications de vos professeurs et les indications qu’ils vous donnent en cas d’accrochages. Toutes ces astuces vous permettront à coup sûr d’obtenir votre ASSR du premier coup.

Comment s’inscrire à l’ASSR ?

Si vous êtes élève dans un établissement où cette formation est obligatoire, soyez rassuré. Votre école prendra toutes les mesures nécessaires pour vous présenter en tant que candidat aux tests théoriques.

Par ailleurs, si vous ne l’êtes pas, rendez-vous auprès d’une institution agréée pour le faire. Vous avez le choix entre ces deux possibilités : la mairie et le groupement d’établissements de l’éducation nationale.

ARTICLES LIÉS