Projet de construction : les essentiels pour disposer du bon financement

Vous comptez bâtir un logement d’ici peu pour enfin devenir propriétaire ? Félicitations, il s’agit d’un réel projet de vie qui vous permet de laisser aux oubliettes les longues années de locations ! Néanmoins, bien que cette intention soit des plus excitantes, la phase de financement n’est pas toujours d’un grand plaisir. Car oui ! Construire une maison exige une enveloppe bien remplie et seule la contraction d’un crédit immobilier reste la meilleure des solutions. Si vous comptez parmi ceux qui prévoient d’avoir recours à un tel prêt, nous vous proposons ce guide pour mieux vous accompagner pour avoir le meilleur financement.

Établir un budget

Bien plus qu’une simple phase d’évaluation, l’établissement de votre budget vous permet d’avoir une idée précise du montant total requis pour l’aboutissement de votre construction. Cette étape consistera donc à prendre en compte tous les postes qui pourront vous faire dépenser de l’argent, et ce peu importe la somme. Si le chantier de construction et l’acquisition du terrain restent les dépenses les plus importantes, les frais annexes peuvent aussi rapidement faire augmenter la somme de crédit requise. Cette initiative vous permettra ainsi de définir quel serait le montant total du crédit à contracter, en évitant toutes mauvaises surprises.

Lire également : Qu'est-ce que le smart building ?

L’établissement du budget pour un projet de construction comptera ainsi plusieurs éléments à considérer donc :

  •         Le prix du terrain : si vous êtes déjà propriétaire, vous pouvez directement passer à la phase suivante. Par contre, si vous devez encore acquérir un terrain, faites en sorte de prendre en compte, outre le prix d’achat, tous les autres frais annexes. Taxes d’aménagements ; PFAC  et autres impôts en vigueur dans la localité du terrain.

 

A découvrir également : Comment proposer une assurance habitation ?

  •         Les tarifs pour la réalisation de la maison : à déterminer avec votre constructeur, le montant requis pour la construction devra être détaillé avec soin. Aucune approximation n’est possible puisque ce type de calcul pourrait fausser le montant à emprunter. Une marge de manœuvre sera toujours à privilégier pour être en mesure de faire face efficacement aux éventuelles dépenses imprévues.

 

  •         Les frais requis pour une reconnaissance du terrain : analyser le terrain permet d’avoir une idée précise concernant les plans à réaliser qui pourront influer sur les dépenses prévues. Les coûts d’adaptation et autres aménagements pour un environnement en adéquation aux plans d’urbanisme en vigueur peuvent présenter un surplus de coûts.

Réaliser sa demande de prêt immobilier

Une fois l’ensemble de toutes les dépenses requises connu, plusieurs solutions de prêts immobiliers s’offrent à vous et le choix sera à effectuer en fonction de vos besoins. D’ailleurs, des professionnels du courtage en crédits immobiliers comme API Financement peuvent vous aider dans l’obtention de votre prêt. Sur-mesure et surtout avec les meilleures conditions qui soient (taux intéressants ; suivi de dossier ; des garanties intéressantes ; durée de remboursement optimisée, etc.) grâce à une négociation d’une grande expertise.

Un vrai courtier de crédit professionnel est sans aucun doute l’allié idéal à avoir dans votre quête du bon financement pour la construction d’une maison. Sachez tout aussi que le montage de votre dossier d’emprunteur ainsi que la représentation effective auprès des différentes institutions financières comptent parmi les plus grandes responsabilités d’un courtier immobilier. Un fonctionnement extrêmement satisfaisant pour ceux qui ne s’y connaissent pas en matière de processus de demande de prêt immobilier.

ARTICLES LIÉS