Qu’est-ce que l’aquariophilie ?

Chacune de vos visites à votre jardinier vous laisse des pantois d’admiration et d’émerveillement devant les poissons. Après quelques hésitations, vous avez décidé de vous lancer dans l’aquariophilie. En tant que débutant, vous devez d’abord acquérir un aquarium entièrement équipé, de la taille correcte, qui permettra aux poissons de se battre dans de bonnes conditions. Après l’installation, le temps vient de sélectionner le poisson… Un vrai dilemme car ils semblent tous attirer votre regard avec un battement de nageoires. C’est pourquoi nous vous proposons le top 10 des poissons les plus faciles à acclimater en aquarium.

 

A lire aussi : Pourquoi le vapotage est-il à la mode aujourd'hui ?

Le combattant (betta splendens)

Ce poisson vous charmera avec ses couleurs chatoyantes, nageoires vaporeuses en mouvement continu et élégance gracile. D’autre part, le combattant devra vivre seul sinon bien rangé bataille avec ses congénères assurés.

Guppy (poecilia reticulata)

Petit arc-en-ciel aux couleurs acidulées, le guppy est un poisson particulièrement vif mais plutôt paisible. Il aura besoin d’un espace de baignade clair mais encore planté, dans un aquarium d’au moins 60 litres pour 4 spécimens. L’eau entre 20 et 26°C y est adaptée. Puisque le guppy a tendance à se reproduire facilement, il est conseillé d’introduire dans votre aquarium un mâle pour trois femelles. Voir aussi : « La feuille complète du Guppy »

A lire aussi : Liste des capitales commençant par T : découvrez les villes clés

Le xipho (xiphophorus hellerii)

Poisson assez gros comparé à ses congénères dont on distingue le mâle de la femelle par l’épée qui prolonge sa nageoire caudale. Une particularité qui lui a valu le « porte-épée » non. Le xipho est facile à reproduire et à se reproduire en ayant besoin d’eau entre 20 et 26 °C. Poisson paisible et actif qui peut encore atteindre 10 à 12 cm, il faudra un aquarium d’un volume légèrement plus grand. Optez pour un aquarium couvert si vous Je ne veux pas qu’il saute dehors. Le platy (xiphophorus maculatus)

La molly (poecilia sphenops)

Noir, dalmate ou dorée, la molly est également très prisée par les aquariophiles pour sa robustesse, sa fertilité et son élégance. Idéalement, il apprécie l’eau dure, mais il sera tolérant à tous les autres environnements. Parce que le mâle est particulièrement intéressé par l’accouplement, les plantes permettront aux femelles de se cacher.

Néon bleu (paracheirodon innesi)

Poisson fort et vigoureux qui aura besoin d’un minimum de 80 litres d’eau en raison de sa taille. Le platy est la fin de l’aquarium qui est constamment en mouvement et à la recherche de nourriture. C’est un poisson qui s’avère aussi très prolifique ! Il a également besoin d’eau avec une température comprise entre 20 et 26 °C. Très connu sous le nom de néon no, cardinalis est un poisson grégaire. Il doit donc être conservé dans un groupe d’une dizaine d’individus qui apportent la vie réelle à l’aquarium. Ils ont besoin de plantes et d’espace, donc ils doivent être fournis avec un aquarium de 100 litres pour 10 spécimens, plutôt long. L’eau doit être comprise entre 20 et 22 °C.

Le danio rerio (brachydario rerio)

Aussi appelé poisson-zèbre, le danio rerio est constamment en mouvement. C’est un poisson robuste, pas exigeant sur la nourriture et qui aime vivre en groupes de cinq à six individus dans des bacs assez grands. Il s’adapte facilement à la température ambiante, il n’est donc pas nécessairement nécessaire d’installer un appareil de chauffage. Le Cap Killi Lopez

Moins commun, ce beau petit poisson peut facilement être implanté en couple dans un réservoir d’environ dix litres si possible avec des cachettes pour protéger la femelle des arders du mâle. Cependant, l’eau devra être renouvelée très régulièrement. Attention : le killi est un bon cavalier de sorte que l’aquarium devra être équipé d’un couvercle. L’eau sera maintenue entre 22 et 25 °C.Poissons de fond Les corydoras aénée

C’est un poisson de banc qui passe son temps à creuser le sol avec ses barils. Par conséquent, le sol ne doit pas contenir de quartz au risque de le blesser. Ce poisson qui apprécie les cachettes est facile à vivre mais a besoin de filtration. Préférez un récipient de 120 litres pour 6 personnes dont la température de l’eau varie entre 21 et 24 °C.

L’ ancistrus ou fond nettoyant

C’est un poisson calme, même peur, et végétarien qui apprécie une eau légèrement acide. Il se délecte d’un aquarium qui a quelques cachettes parce que cette espèce préfère les zones avec peu de lumière. Il aime vivre en couple ou en harem, mais il faut veiller à élever plus de femmes que de garçons. Ancistrus ont de bonnes relations avec toutes les espèces correspondant à l’eau requise. La température de l’eau doit être maintenue entre 23 et 27 °C.

Les bienfaits de l’aquariophilie pour la santé mentale et physique

L’aquariophilie est considérée comme une activité bénéfique pour la santé mentale et physique. De nombreuses études ont mis en évidence les nombreux avantages de passer du temps devant un aquarium. Cela peut aider à réduire le stress et l’anxiété. Le simple fait d’observer des poissons nager dans un environnement paisible et relaxant peut avoir un effet apaisant sur le système nerveux.

Regarder des poissons nager dans un aquarium peut améliorer l’humeur et rendre les gens plus heureux. Les couleurs vives des poissons ainsi que la beauté de leur habitat naturel peuvent stimuler notre cerveau, augmenter notre niveau d’énergie positive et nous faire sentir plus engagés avec notre environnement.

S’occuper d’un aquarium permet de développer une routine régulière qui aide à créer une structure quotidienne stable dans nos vies souvent chaotiques. Prendre soin des habitants de l’aquarium nécessite aussi de la patience, ce qui peut aider à renforcer cette qualité chez les personnes qui y sont exposées régulièrement.

Certaines recherches suggèrent que regarder simplement quelques minutes chaque jour les mouvements fluides des poissons pourrait être utile au traitement du syndrome d’ADHD ou Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité chez certains enfants atteints de cette pathologie.

Dans l’ensemble, il est clair que posséder ou passer du temps devant un aquarium peut avoir un impact positif sur notre bien-être mental et physique. C’est pourquoi, si vous voulez ajouter plus de tranquillité dans votre vie quotidienne tout en appréciant la beauté naturelle sous-marine, alors envisagez sérieusement l’aquariophilie.

Comment entretenir son aquarium pour garantir le bien-être de ses poissons

Si vous avez décidé de vous lancer dans l’aquariophilie, vous devez savoir comment entretenir votre aquarium pour garantir le bien-être de vos poissons. Un environnement sain et propre permettra à vos poissons de prospérer, tout en évitant les maladies pouvant être causées par un manque d’entretien.

Le nettoyage régulier est essentiel pour maintenir un aquarium sain. Il est recommandé d’effectuer des changements d’eau hebdomadaires afin de garder une qualité optimale. Le volume à changer peut varier selon la taille du bassin et le nombre d’animaux qui y vivent, mais généralement on conseille 15% toutes les semaines.

Vous devez vérifier les niveaux chimiques tels que le pH, la température, la salinité ainsi que ceux des nitrates, nitrites et ammoniums afin qu’ils restent stables.

Un élément clé pour assurer un environnement propre dans votre aquarium est l’utilisation de filtres appropriés (ou masse filtrante). Les filtres aident à éliminer les particules alimentaires non consommées ou autres déchets produits naturellement par vos animaux aquatiques. Cela permet notamment aux bactéries présentes dans ces masses filtrantes de proliférer utilement car elles jouent un rôle majeur pour transformer l’ammoniaque en nitrate moins toxique pour les poissons.

En plus des filtres, il existe différents accessoires qui peuvent aider à améliorer la qualité de vie des animaux aquatiques, comme une pompe à air ou même une lampe UV-C si nécessaire.

Ne surchargez pas votre aquarium de poissons et plantez-le avec des éléments naturels pour favoriser un équilibre écologique. Effectivement, la densité de population ne doit jamais dépasser une certaine limite sous peine d’épuiser le biofiltre et, par conséquent, les nitrates s’accumulent plus rapidement.

L’aquariophilie est une activité passionnante mais qui nécessite un entretien régulier pour que vos animaux aquatiques puissent vivre sainement et en toute tranquillité. Avec ces quelques conseils simples, vous pouvez garantir à vos poissons un environnement propre et sûr afin qu’ils prospèrent dans leur habitat marin artificiel.

ARTICLES LIÉS