Peut-on installer une cloture sur un sol en pente ?

Vous souhaitez installer une clôture autour de votre jardin en pente. Son installation est plus délicate et technique que sur terrain plat. Pour que le résultat soit à la hauteur de vos attentes et de vos efforts, voici deux façons possibles de le mettre en œuvre. C’est à vous de voir !

A lire également : Comment choisir des volets roulants ?

Astuce#1 : Choisissez la pose en redan (ou escalier).

Cette méthode est similaire à celle de la pose d’une clôture sur un mur sur un terrain plat. C’est le plus techniquement abordable.

Il s’agit d’installer les modules de votre clôture sur un mur d’escalier. Ce dernier suit la configuration de votre terrain. Si vous en avez déjà un, ce sera rapide, sinon vous devrez le construire.

A découvrir également : Pourquoi installer une porte blindée ?

Avant d’acheter votre clôture, vous devez effectuer certaines mesures :

  • noter la longueur de chaque roulement pour définir la quantité de poteaux et de panneaux de clôture nécessaires (ou modules).
  • Mesurez la hauteur des différents niveaux des marches murales pour vous assurer que chaque poteau placé entre deux roulements a une longueur supplémentaire au niveau inférieur pour assurer la hauteur des deux roulements.

Ensuite, procédez de la même manière que lors de la pose sur un mur sur un sol plat.

Astuce#2 : Décidez de la pose en altitude.

Vous n’avez pas de mur et n’avez pas l’intention d’en avoir un ! Vous avez toujours la possibilité d’installer votre clôture en altitude. Cette méthode est plus exigeante que la précédente. Il est nécessaire de procéder en plusieurs étapes.

  • Tout d’ abord, vous devez calculer la longueur de votre pente et le nombre de modules nécessaires pour la couvrir.
  • Ensuite, attachez vos poteaux au sol. Ils doivent être verticaux même si votre terre ne l’est pas !
  • Pour ajuster au sol, coupez les lames inférieures de vos modules en fonction de la pente et de la hauteur de la clôture désirée. Pour ce faire, positionnez le module sur le sol et retirez les lames qui sont trop nombreuses, c’est-à-dire celles qui, dans sa partie inférieure, l’empêchent de debout horizontalement. Ensuite, calculez la surface du triangle creux que vous devrez couvrir avec des lames que vous allez redimensionner.
  • Coupez les lames affectées, puis placez le triangle qu’elles forment entre les poteaux et faites glisser les autres lames entières sur eux.

AstuceNo.3 : Pensez à l’esthétique de sa clôture.

Que votre clôture soit posée sur un mur ou non, il est important de penser à son apparence finale. Pour ce faire, prévoyez d’aligner les lames des différents panneaux malgré les différences de niveaux. Ainsi, l’aspect linéaire est conservé dans l’ensemble. Pensez aussi à la hauteur de chaque module pour que l’ensemble soit harmonieux.

Dans le cas d’une clôture en PVC, sachez que vous pouvez toujours ajuster vos différents éléments (poteaux et lattes) en les coupant après l’achat.

Note : dans le cas de la pose d’une clôture sur un mur creux, renforcer les zones où les inserts sont logés avec du béton. Ce est d’autant plus nécessaire s’il est composé de blastspanneaux.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!