Comment fonctionne une soudeuse de fibres optiques ?

La soudeuse de fibres optiques est un équipement qui est indispensable pour effectuer un raccordement D3 et un déploiement D1, D2.

Lorsqu’elle est bien choisie, vous pourrez être certain de réussir votre installation de fibre optique. Aimeriez-vous en apprendre plus sur cet appareil ? Découvrez dans ce billet comment fonctionne une soudeuse de fibres optiques.

A lire également : Pourquoi envoyer des SMS anonyme ?

Le principe de fonctionnement d’une soudeuse de fibres optiques

Une soudeuse de fibres optiques favorise la réalisation d’une jointure de manière définitive. En réalité, l’épissure réalisée peut se faire soit par juxtaposition mécanique ou par fusion des deux fibres entre elles.

Par ailleurs, la soudure de fibres optiques a pour objectif principal de fusionner deux fibres grâce à un arc électrique. Pour réussir à le faire efficacement, il est nécessaire d’associer la soudeuse à une cliveuse (disponible sous plusieurs gammes).

A lire aussi : Comment connaître le serveur d’un site web ?

Cette dernière servira à couper la fibre optique avec un angle de 90°. D’ailleurs, il est important de s’assurer que les angles de coupure de chaque fibre à fusionner soient identiques.

Aussi, en ayant connaissance des principes de fonctionnement d’une soudeuse, cela permettra non seulement de réduire les délais d’intervention, mais aussi de simplifier l’entretien de la soudeuse.

En outre, pour limiter les réparations et assurer le bon fonctionnement de la soudeuse de fibres optiques sur une longue durée, il est indispensable d’effectuer régulièrement sa maintenance. Pour en savoir plus sur la soudeuse de fibres optiques, vous pouvez consulter le site https://photonlines-telecom.fr/.

Les trois types de soudeuses de fibres optiques disponibles

Il existe trois principales familles de soudeuse de fibres optiques à savoir les soudeuses optiques à alignement sur les gaines, sur les cœurs et celles à ruban de fibres.

Les soudeuses à alignement sur les gaines

Ces types de soudeuses sont utilisées pour la réalisation de l’alignement actif ou passif sur les gaines. En effet, l’alignement actif sur les gaines consiste principalement à repérer les bords de la fibre puis à les aligner en trois dimensions.

Par contre, l’alignement passif sur les gaines consiste à aligner la fibre, et ce, grâce aux V-grooves qui sont les supports de la fibre situés près des électrodes.

La soudeuse à ruban de fibres

Ce type de soudeuse encore appelé soudeuse multifibre permet de souder plusieurs fibres simultanément. En réalité, le nombre de fibres qui peuvent être soudées en ruban dépend principalement de la capacité de la soudeuse utilisée.

La soudeuse à alignement sur les cœurs (PAS)

Elle permet de réaliser un alignement cœur à cœur, ce qui consiste à repérer la limite entre le cœur de la fibre, la fibre elle-même et la gaine optique.

Ici, l’alignement en trois dimensions des cœurs de la fibre est par la suite réalisé, et ce, grâce à l’action de trois paires de moteurs ainsi que d’une mise au point des caméras. Il s’agit du type de soudeuse qui permet d’obtenir les meilleurs résultats sur des fibres monomodes.

Les astuces infaillibles pour choisir une soudeuse de fibres optiques

Le choix d’une soudeuse de fibres optiques dépend principalement d’un certain nombre de critères à savoir :

La durée de soudure ainsi que du chauffage et la longévité de la batterie

La durée de soudure et du chauffage qui permet de déterminer la performance de la soudeuse varie d’un modèle à un autre. En moyenne, la durée de fusion ou soudure est de sept secondes. Par contre, celle du chauffage du four est de quinze secondes.

Aussi, il y a la durée de vie de la batterie et celle des électrodes qui ne doivent pas être prises à la légère dans le choix de votre soudeuse de fibres optiques.

En effet, pour déterminer la longévité de la batterie, il est nécessaire de se baser sur le nombre de cycles de soudure qui varie généralement entre 130 et 2 000.

Concernant la durée de vie des électrodes, elle est principalement déterminée par le nombre de soudures qui peut aller jusqu’à 3 000.

Les conditions d’utilisation de la soudeuse

Il est important de tenir compte des conditions d’utilisation de la soudeuse de fibres optiques (en intérieur ou en extérieur) avant de vous en procurer. Aussi, il faut se baser sur d’autres conditions indispensables comme la température, l’altitude, le vent et l’humidité.

Par ailleurs, il faut noter qu’il existe des modèles de soudeuses qui sont spécialement conçus pour résister à la poussière, aux chocs et à l’eau.

Les accessoires proposés en complément

Pour bien choisir votre soudeuse de fibres optiques, il est important de prendre en considération les accessoires secondaires qui y sont associés.

Il s’agit par exemple de la sangle de portage, d’une pince à dénuder, d’une cliveuse, d’une bouteille d’alcool, de la valise de transport, d’un chargeur et d’un photomètre. Il y a également une électrode de rechange, un stylo de lumière rouge ainsi qu’un souffleur d’air.

Hormis ça, il est important de considérer les caractéristiques de la fibre à souder dans le choix de la soudeuse. Pour cela, il est indispensable de prêter attention au type de fibre optique (SM, MM, DS, NZDS), au diamètre de la gaine, du revêtement et à la longueur de la fibre.

ARTICLES LIÉS