Comment vérifier l’état d’un SSD ?

De toute évidence, les outils de test SSD jouent un rôle important dans la surveillance de l’intégrité et des performances des disques SSD actuels.

Aller à :

A lire également : Pourquoi envoyer des SMS anonyme ?

  • Types d’outils de vérification de l’intégrité des SSD
  • 9 meilleurs outils de surveillance de la santé et des performances
  • Fonction des outils SSD
  • Importance du suivi de la santé des SSD

Comme vous le savez, les disques durs SSD offrent des performances de disque incroyablement rapides par rapport aux disques durs classiques, surtout lorsqu’ils sont neufs. Mais au fil du temps, à mesure qu’ils se remplissent, les performances des disques SSD peuvent diminuer considérablement. Cela est particulièrement vrai lorsque les données qui y sont stockées atteignent environ 70 % de la capacité totale.

La bonne nouvelle est qu’il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour minimiser ce ralentissement des performances, en utilisant des outils de surveillance et d’optimisation de l’état SSD. Le logiciel le plus efficace est souvent les outils gratuits fournis par les fabricants de SSD eux-mêmes : Samsung, Intel et OCZ de Toshiba offrent des outils efficaces pour leurs produits SSD.

A découvrir également : Qui donne le Consuel électrique ?

De plus, il existe également des outils SSD supplémentaires qui peuvent être utilisés avec les disques SSD de n’importe quel fabricant. Nous allons regarder les deux types dans la liste ci-dessous.

Types d’outils de vérification de l’intégrité des SSD

Tous les logiciels de vérification de l’état SSD ne sont pas dotés de toutes les fonctionnalités suivantes. Avant d’acheter, lisez attentivement la description du logiciel pour voir s’il comprend l’un ou l’autre des outils suivants. (Mais soyez conscient : différents fournisseurs peuvent avoir une terminologie légèrement différente pour ces outils.)

Outils d’optimisation des performances SSD

Les outils SSD permettent aux utilisateurs de varier lorsque le contrôleur SSD effectue la collecte des ordures et d’autres paramètres, ce qui peut avoir un effet marqué sur les performances du lecteur.

De nombreux outils permettent aux utilisateurs d’optimiser ou de régler leur SSD en fonction de différentes exigences, de sorte qu’ils peuvent, par exemple, augmenter les performances tout en perdant une certaine capacité de stockage, ou maximiser la capacité de stockage au coût de performance et de fiabilité.

Outils de santé SSD

Pendant la collecte des ordures, les données sont souvent transférées vers de nouvelles zones du SSD pour s’assurer que les cellules NAND individuelles sont toutes utilisées aussi uniformément que possible. C’est ce qu’on appelle « nivellement d’usure », et vise à éviter que certaines cellules ne soient utilisées si fréquemment qu’elles s’usent et deviennent inutilisables dès le début de la vie du SSD.

Les outils de santé SSD peuvent surveiller la quantité d’usure que subissent les cellules NAND et la quantité de correction d’erreur à appliquer. Cela surveille la santé globale du SSD et prédit quand il approche de la fin de sa vie.

Outils de surprovisionnement SSD

Étant donné que les données stockées sur un SSD sont fréquemment déplacées à des fins de mise à niveau d’usure et de collecte des ordures, le SSD lui-même est « surprovisionné », ce qui signifie qu’il y a en réalité plus d’espace de stockage disponible que ce qui est annoncé par le SSD.

Cet espace supplémentaire est utilisé comme zone de transit afin que le processus de déplacement des données autour peut être effectué plus rapidement et efficacement.

La quantité de surprovisionnement dans un SSD est généralement définie en usine, mais les outils de surprovisionnement SSD permettent de modifier cela. En réduisant la quantité de surprovisionnement définie, vous augmentez le stockage disponible, mais diminuez les performances, et vice versa.

Outils d’effacement sécurisé SSD

Si un SSD contient des informations sensibles et doit être éliminé ou réutilisé, il est judicieux d’effacer d’abord les données qui s’y trouvent.

Le problème est que de nombreux outils logiciels de disque dur qui suppriment des données en écrasant un lecteur plusieurs fois ne peuvent pas accéder à toutes les zones de stockage d’un SSD, tels que les blocs marqués comme défectueux, ou encore le surprovisionnement et l’usure des blocs de nivellement.

Les outils d’effacement sécurisé SSD permettent d’accéder à une routine matérielle d’effacement sécurisé au cours de laquelle le contrôleur du SSD garantit que tout le stockage, y compris les zones normalement non directement accessibles, peut être effacé propre.

9 meilleurs outils de surveillance de l’état et des performances des SSD

De nombreux professionnels du stockage de données ont leurs outils préférés, qu’ils ont utilisés au fil des années. Bien sûr, une vérification de l’état SSD — un examen fidèle de l’état de votre SSD — peut sauver des maux de tête majeurs. Voici une liste de certains de ces meilleurs outils de santé SSD.

1. Magicien Samsung — Cet outil fonctionne avec les SSD Samsung 950, 850, 840, 830 et 470, permettant d’accéder à de nombreuses fonctionnalités internes de SSD. Il offre :

  • Notification et installation de la mise à jour
  • Analyse comparative des performances
  • Santé du disque et nombre total d’octets écrits
  • Accès à un « mode rapide » qui offre une vitesse 2X grâce à la mise en cache intelligente des données DRAM pour l’accélération de la lecture et l’optimisation de l’écriture
  • Contrôle de surprovisionnement
  • Effacement sécurisé

2. Boîte à outils SSD Intel — L’outil SSD d’Intel fonctionne avec un large éventail de disques SSD Intel, y compris les disques SSD Intel Optane ainsi que les datacenters, les produits pour les amateurs et les consommateurs, offrant une surveillance ou des ajustements tels que :

  • Numéro de modèle, capacité et version du firmware
  • Santé du lecteur
  • Durée de vie résiduelle estimée
  • Attributs SMART (également disponibles pour les disques durs et les SSD non Intel)
  • Identification des informations sur les périphériques (également disponibles pour les disques durs et les SSD non Intel)
  • Optimisation des performances
  • Optimisation des performances dans RAID 0
  • Mise à jour du firmware sur les SSD pris en charge
  • Exécuter des analyses de diagnostic complètes et rapides pour tester la fonctionnalité de lecture et d’écriture
  • Vérification et réglage des paramètres du système pour des performances, une efficacité énergétique et une endurance optimales
  • Désactiver la protection par mot de passe
  • Sécurisé effacer

3. Utilitaire SSD OCZ — Cet utilitaire fonctionne avec de nombreux SSD OCZ, bien que toutes les fonctionnalités ne soient pas disponibles pour tous les produits. Ses caractéristiques comprennent :

  • Réglage SSD, avec trois modes : fiabilité, performance ou capacité
  • Syntoniseur du système d’exploitation
  • Contrôle des voyants d’activité de l’appareil
  • Gestion des espaces de noms pour les produits NVM Express
  • Contrôle de la santé
  • Mises à jour
  • Contrôle de surprovisionnement

4. Directeur du stockage crucial — Cet outil logiciel peut être utilisé pour surveiller et gérer les SSD Crucial MX, BX, M550 et M500. Il offre la possibilité de :

  • Mettre à jour le SSD vers le dernier firmware
  • Surveiller l’utilisation
  • Surveiller la température de fonctionnement et l’état général du SSD
  • Réinitialiser le chiffrement du lecteur mot de passe
  • Effacer toutes les données stockées sur le lecteur

5. Gestionnaire SSD Kingston — Cela fonctionne avec n’importe quel SSD Kingston Technology, offrant la possibilité de :

  • Surveiller l’état, l’état et l’utilisation du disque
  • Afficher les données d’identification du lecteur, y compris le nom du modèle, le numéro de série, la version du microprogramme et d’autres informations pertinentes
  • Afficher et exporter des rapports détaillés sur l’état et l’état des disques
  • Mise à jour du microprogramme
  • Effacement sécurisé
  • Contrôle de surprovisionnement avec HPA (Host Protected Area) (série DC400 uniquement)

6. Durée de vie SSD et SSdready — Ces deux outils fonctionnent avec des SSD fabriqués par la plupart des fabricants, en surveillant les schémas de lecture et d’écriture SSD et en analysant les taux d’erreur et d’autres paramètres. Ils utilisent ensuite ces données pour prédire quand le SSD est susceptible d’atteindre sa limite d’usure et nécessite remplacement.

Cela peut être particulièrement utile si vous installez un SSD usagé dans une machine pour vous assurer qu’il n’est pas déjà sur le point de défaillance.

Durée de vie SSD

Prêt SSD

7. Tweak-SSD — Il s’agit d’un outil SSD commercial avec une version gratuite, conçu pour fonctionner avec la plupart des SSD. Le logiciel promet de :

  • Optimisez et modifiez vos Windows 7, Windows 8 et Windows 10 pour de meilleures performances de votre disque SSD.
  • Optimisez le SSD pour augmenter les performances et réduire l’accès en lecture et en écriture grâce à la mise en cache.
  • Optimisez les performances TRIM (TRIM est une fonction du système d’exploitation qui indique au SSD quels blocs de stockage ne sont plus utilisés et peuvent donc être effacés pour améliorer les performances).

8. CrystalDiskMark — Le premier de ces outils est un outil de benchmarking bien respecté qui fournit un enregistrement des performances d’un SSD dans des conditions différentes. Cela peut être utile pour surveiller les performances du SSD au fil du temps. Il vous aide également à décider quand effectuer une certaine forme d’optimisation pour restaurer les performances aux niveaux précédents.

9. CrystalDiskInfo — Cet outil surveille l’état du SSD, avertit quand les mises à jour du microprogramme sont disponibles et fournit une prévision du temps restant jusqu’à la défaillance du lecteur.

Fonction des outils SSD

Les outils utilitaires SSD offrent généralement plusieurs domaines de fonctionnalités de base :

  • Surveillance des performances et benchmarking pour vous permettre de voir comment les performances varient au fil du temps.
  • Mise à jour du microprogramme SSD pour s’assurer que le contrôleur SSD fonctionne aussi efficacement que possible.
  • Contrôlez la surveillance de l’intégrité pour avertir une défaillance imminente.
  • Réglage ou optimisation des performances pour différents scénarios d’utilisation.
  • Contrôle du niveau de surprovisionnement offert (voir ci-dessous pour une explication de cela).
  • Fonction d’effacement sécurisé, qui supprime toutes les données du SSD, afin qu’elles puissent être éliminées en toute sécurité.

Importance des tests et de la surveillance de l’état de santé

Pour comprendre la nécessité d’outils d’analyse SSD, il est utile de comprendre la différence sous-jacente en termes de SSD par rapport aux disques durs. Étant donné que les disques durs stockent des données sur des plateaux magnétiques rotatifs, la vitesse à laquelle ils peuvent commencer à lire ou à écrire des données dépend de la rapidité avec laquelle la tête de lecture/écriture du lecteur peut être déplacée à la position requise et de la rapidité avec laquelle les données passent sous la tête de lecture/écriture. Cette vitesse, à son tour, dépend de la vitesse de rotation des plateaux.

Avec un SSD, ces variables ne s’appliquent pas. Au lieu de cela, les données sont lues ou écrites dans les cellules NAND, et n’importe quelle cellule est accessible dans la même laps de temps que n’importe quelle autre. Mais les vitesses de lecture et d’écriture SSD sont asymétriques : les lectures de données sont très rapides, tandis que les vitesses d’écriture SSD sont un peu plus lentes.

C’est parce que le stockage SSD est composé de cellules NAND individuelles, qui peuvent stocker un (ou seulement quelques) bits de données, et des groupes de cellules sont organisés en pages. Les groupes de pages sont organisés en blocs.

Le problème est que les données ne peuvent pas être écrites dans une cellule sauf si elles sont effacées d’abord, supprimant toute information existante. Et alors que les données peuvent être écrites une page à la fois, elles ne peuvent être effacées que dans des blocs entiers à la fois. Cela signifie que pour écrire un seul bit de données dans une cellule, il est nécessaire de copier toutes les pages du bloc contenant cette cellule dans une zone d’attente, d’effacer le bloc entier, puis d’écrire toutes les pages et le nouveau bit de données dans le bloc effacé.

Enfin, la zone d’attente doit être marquée comme libre, car les données qu’elle contient ne sont plus nécessaires. Ce processus est connu sous le nom de la ollection des orbèvures.

ARTICLES LIÉS