Tout ce que vous devez savoir pour l’organisation d’un enterrement de vie de jeune fille

L’enterrement de vie de jeune fille ou EVJF est une tradition qui remonte au XXème siècle. Il consiste à célébrer le dernier jour de célibat de la future mariée. On associe souvent cet événement à une fête entre copines, ce qui vous laisse penser qu’il ne sera pas si compliqué de l’organiser. Cependant, voici tout ce que vous devez savoir sur la fête elle-même et sur son organisation pour qu’elle soit réussie.

A lire également : Running : la France continue de courir

Qui devrait l’organiser ?

Ce sont les témoins du mariage et les demoiselles d’honneur qui traditionnellement organisent l’EVJF. Cependant, on ne dira pas non à toute invité qui se porterait volontaire et qui aurait le feu vert de la future mariée. C’est d’ailleurs une bonne solution, d’autant plus que les témoins et les demoiselles d’honneur sont plus occupés aux préparatifs du mariage.

EVJF, prendre en compte les goûts de la future mariée

L’organisation de l’enterrement de vie de jeune fille doit être faite sur les goûts de la future mariée. Si vous ne la connaissez pas plus que ça, il faudra se renseigner auprès de ses proches. Une future mariée plutôt « aventure » n’apprécierait pas forcément une fête sous le thème de la « farniente ».

A lire aussi : Gobelet carton personnalisé : faire la promotion de votre marque de façon tendance et écologique

Pour ce qui est des invités aussi, il faudra aussi prendre en connaissance des personnes proches de la future mariée. C’est une évidence : elle ne se sentira pas à l’aise en revoyant son ami d’enfance avec qui elle ne s’entend plus aujourd’hui. De ce fait, il faudra bien faire attention pour l’établissement de la liste des invités. On n’est pas non plus obligé de rester dans la tradition avec des invités féminins, on peut très bien convier un ou deux hommes proches de la future mariée comme son meilleur ami.

Les activités pour cet enterrement de vie de jeune fille

Ce ne sont pas les idées d’activités pour cet EVJF qui manquent. Cependant, ces activités dépendent du budget destiné à l’organisation de la fête. Pour offrir la meilleure fête à la future mariée, il est possible d’organiser une cagnotte pour que les invités puissent également participer. On peut aussi se permettre de décider des activités à l’avance et de faire les comptes pour par la suite répartir les frais entre les invités. Dans tous les cas, l’idéal est de ne pas faire payer la future mariée : c’est la tradition.

En fonction du budget, on peut faire pour cet enterrement de vie de jeune fille une journée au spa ou en thalassothérapie, une randonnée en forêt un week-end, une virée shopping dans une ville à l’étranger… Si vous êtes limité par rapport au budget, vous pouvez organiser une soirée pyjama, une soirée karaoké, une journée cours de cuisine ou leçon de danse.

À éviter pour un EVJF réussi

Même s’il n’y a pas vraiment d’activités interdites pour cette fête, vous devez quand même éviter toute activité qui pourrait rendre mal à l’aise certains des invités et surtout la future mariée. Ceci dit, ne l’obligez pas à se déguiser de manière ridicule, à supporter la présence d’un strip-teaseur ou à s’adonner à des défis coquins.

ARTICLES LIÉS