4 choses que vous devez savoir sur l’achat et la vente de lingot d’or

Investir dans l’or est devenu aussi populaire qu’investir dans l’immobilier. A bien des égards acheter des lingots d’or ou en vendre est de loin moins compliqué qu’un investissement locatif. Pour maîtriser votre investissement ou vos transactions de lingots d’or, retrouvez dans le présent article 4 faits essentiels à propos de cet actif.

Le moment idéal pour acheter des lingots d’or

Bien que l’or soit considéré comme une valeur refuge qu’on ferait mieux d’avoir en temps de crise, il faut comprendre que son cours fluctue énormément. Avant toute chose, il faut voir en l’or – que ce soit des lingots d’or, des lingotins d’or ou encore de l’or papier – un investissement sur le long terme. Quoi qu’il en soit, il faut toujours chercher à acheter des lingots d’or au moment où son cours est le plus bas.

A lire également : Gestion de patrimoine : Les enjeux clés à connaître pour optimiser votre stratégie

Afin de déterminer le meilleur moment pour acheter des lingots d’or, il est utile de surveiller les cours de l’or auprès de LBMA et de différentes bourses spécialisées dans les matières premières. En règle générale, les bons investissements dans l’or s’effectuent en temps d’inflation. Voyez votre achat de lingot d’or avec aps change pour être orienté vers le type exact de lingot d’or à acheter.

Lingots et lingotins d’or : particularités et différences

On dit de l’or qu’il est une protection anti-inflationniste. Entre autres, le cours de l’or reste stable sur le long terme, voire il augmente. Ce n’est sûrement pour rien que les plus grandes banques et les Etats continuent à toujours augmenter leur stock d’or bien que le mécanisme soit on ne peut plus compliqué que quand un particulier comme nous investit dans ce fameux métal jaune.

A lire également : Quel salaire pour un prêt de 150 000 euros ?

Étant donné que l’or doit être considéré comme un investissement sur le long terme, il est souvent recommandé d’acheter souvent et en petite quantité. Toutefois, cette règle n’est pas du tout l’unique, comme l’explique APS Change Paris. Pour simplifier, vous pouvez distinguer deux grandes catégories de lingots d’or : les lingots et les lingotins. On considère comme les lingotins les petites briques de métal jaune de 5g, 10g, 20g…ce sont les meilleurs si vous voulez offrir de l’or en cadeau à quelqu’un.

Ensuite, vous avez les lingotins de 50g, 100g…500g. Ces types de lingots sont abordables et selon APS Change, les spécimens les plus grands représentent le meilleur rapport qualité prix. Toutefois APS Change, qui est également un bureau de change expert, affirme que le lingot de 1 kg reste le produit d’investissement le plus rentable.

Gros lingots d’or riment avec quantité et petits lingots avec fluidité

On peut considérer qu’il existe deux profils d’investisseurs en ce qui concerne les lingots d’or. D’un côté, il y a ceux qui veulent se constituer le plus gros magot de lingots d’or. Ceux-ci se tourneront vers les plus gros lingots d’or, étant donné que le coût de ceux-ci sont moins élevés que les lingots les plus petits pour le même poids. Les petits lingots et les lingotins coûtent plus cher à produire, cela se répercute forcément sur leur prix.

Pour le même poids, vous payez plus pour l’achat de plusieurs lingotins que d’un lingot. Par contre, cette différence de prix n’est pas forcément un inconvénient. Les profils d’investisseurs cherchant de la flexibilité et de la fluidité apprécient les petits lingots d’or. Si besoin urgent de liquidité est, ces lingotins seront d’une grande utilité.

Se rapprocher d’un professionnel pour la vente d’un lingot d’or

Vendre ses lingots d’or ou ses pièces d’or est devenu très facile avec tous les marchands d’or présents sur internet actuellement. Néanmoins, il est essentiel de rester prudent et de faire appel aux conseils avisés d’experts comme APS Change pour vos transactions. Le fait est que pour la vente d’un lingot d’or, vous avez également deux options en termes de fiscalité.

La première possibilité est la taxe sur les métaux précieux équivalant à un prélèvement forfaitaire de 11.5% sur le montant de la vente. La seconde possibilité est celle de la taxation sur le régime des plus-values équivalent à 36.2% de la plus-value quand la revente est effectuée. Le professionnel vous expliquera entre autres, que de l’or conservé pendant plus de 22 ans n’est pas assujetti à la taxe sur la plus-value.

ARTICLES LIÉS