Comment choisir du liquide de refroidissement ?

Tout comme choisir l’huile moteur pour votre voiture, le liquide de refroidissement n’est pas facile. En effet, il existe différents types, différentes couleurs (jaune, rose, bleu/vert) mais comment savoir lequel convient à votre voiture, comment faire le bon choix ? Quel liquide de refroidissement choisir pour votre voiture ?

Qu’ est-ce que le rôle du liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement a plusieurs propriétés : — protection contre le gel — protection contre la surchauffe — transfert thermique optimal — protection contre la corrosion, l’érosion et la cavitation des éléments du moteur, même à des températures très élevées

A voir aussi : Automobile : hausse des primes à l’achat de voitures électriques

Voici une vidéo bien sûr un peu technique mais qui montre bien le circuit dans lequel le liquide de refroidissement passe et comment il fonctionne :

Qu’ est-ce qu’un liquide de refroidissement est composé ?

Crédit photo : Lescot Composite d’antigel, traité à l’eau et anti-corrosif, il doit avoir une température de congélation très basse afin qu’il ne gèle pas en hiver et une température d’ébullition élevée pour éviter la surchauffe du moteur.

A lire également : Guide pour vendre sa voiture dans les bonnes conditions

Quelles sont les différentes technologies du liquide de refroidissement ?

Minéral : Inorganic Additive Technology (IAT) C’est le premier liquide de refroidissement technologie. Bien qu’il soit maintenant dépassé par rapport aux exigences des moteurs modernes, il est toujours utilisé pour les véhicules plus anciens.

— Organic Additive Technology (OAT) Les liquides dits « universels » entrent dans cette catégorie. Ils sont les plus respectueux de l’environnement et ont l’avantage d’être miscibles avec d’autres types de liquides.

— Hybride : Hybrid Organic Additive Technology (HOAT) Il s’agit d’un mélange d’IAT et d’OAT qui a une durée de vie de 5 ans. Cette nouvelle technologie a été développée pour répondre aux spécifications spécifiques de certains fabricants.

Quel type de liquide de refroidissement choisir ?

Les liquides « universels » sont les plus courants et les moins chers, mais ceux avec la technologie hybride sont les plus performants.

Des liquides de refroidissement organiques spécifiques d’origine sont disponibles par exemple Renault-Dacia (type D), BMW-Mercedes, PSA, Volkswagen-Audi-Seat-Skoda.

À assurez-vous que vous ne vous trompez pas, consultez votre carnet d’entretien pour connaître les recommandations du fabricant.

Puis-je choisir le liquide de refroidissement en fonction de sa couleur ?

À la base, le produit est incolore donc ce sont les fabricants qui ajoutent des colorants pour les identifier.

Dans le passé, le liquide « universel » de couleur verte était différencié du liquide jaune recommandé pour Renault-Dacia et du liquide rose pour Volkswagen. Même si certains fabricants ont toujours gardé ce code de couleur, il suffit d’aller dans le rayon d’un centre de voiture pour réaliser qu’il y a toutes les couleurs ! Vous pouvez avoir un liquide de refroidissement hybride vert et orange bio…

Pour éviter de perdre la balle, je vous conseille de compter sur la technologie correspondant à la marque de votre voiture plutôt que sur la couleur du liquide 😉

Quand faut-il le changer sur votre voiture et pourquoi ?

Son niveau doit être contrôlé régulièrement COLD ENGINE (risque de brûlure !) et il est conseillé de le changer tous les 2 à 3 ans.

Le capuchon du réservoir d’expansion est facilement reconnaissable avec son logo, ce qui nous rappelle qu’il ne doit pas être ouvert à chaud ou brûlé.

Au fil du temps, les propriétés du liquide diminuent, les inhibiteurs anti-corrosion ne sont plus efficaces et le système de refroidissement n’est plus aussi bien protégé.

Attention à additionner, il est fortement déconseillé de mélanger les différents types alors regardez attentivement le liquide déjà présent dans le réservoir de votre voiture.

En cas de doute, vous préférerez un drain complet avec soit un liquide spécifique à votre marque de voiture, soit un liquide de type universel.

Comment tester le liquide de refroidissement ?

Vous pouvez facilement tester le froid du liquide de refroidissement de votre voiture pour voir s’il est bon de changer ou non.

Il y a 2 outils :

  • Le testeur antigel
  • Le réfractomètre

2 instruments pour tester votre liquide de refroidissement. Le testeur antigel est le plus facile à utiliser. Vous pouvez en avoir pour l’éthylène glycol ou le propylène glycol. La plupart du temps, le composé chimique utilisé est écrit sur le liquide de refroidissement.

Acheter un testeur antigel Vous insérez le tuyau en plastique dans le réservoir d’expansion et après quelques secondes, les bulles en fonction de leur positionnement indiqueront le degré d’antigel présent dans votre liquide de refroidissement.

Le réfractomètre mesure l’indice de réfraction d’un échantillon liquide ou solide afin de déterminer son identité ou sa concentration.

Un peu plus complexe à appréhender que le testeur antigel à bulles, il est beaucoup plus précis.

Vous appliquez une goutte du liquide de refroidissement à l’aide d’une pipette sur le prisme et à travers l’optique vous observez certaines mesures :

 

Exemple résultat à l’aide d’un réfractomètre Acheter un réfractomètre C’ est tout, maintenant le liquide de refroidissement n’a pas de secret pour vous !;)

Quels sont les risques d’utiliser un liquide de refroidissement inadapté à votre véhicule ?

Utiliser un liquide de refroidissement inadapté à votre véhicule peut avoir des conséquences désastreuses. Les risques sont nombreux et peuvent aller jusqu’à endommager durablement les composants de votre moteur.

D’abord, il y a le risque de corrosion. Lorsqu’on utilise un liquide qui ne correspond pas aux spécifications du constructeur, on expose son moteur à la corrosion. Effectivement, certains additifs contenus dans le liquide sont conçus pour protéger les différents métaux présents dans votre système de refroidissement contre l’oxydation. Si ces additifs ne correspondent pas aux matériaux utilisés par le constructeur (aluminium, fonte…), des réactions chimiques peuvent se produire et entraîner la corrosion des pièces métalliques.

Utiliser un liquide de refroidissement inadapté peut altérer les performances du système tout entier. Par exemple, si vous avez besoin d’un antigel performant pour une utilisation en conditions extrêmes (grand froid ou chaleur intense), mais que vous utilisez un produit avec une protection plus faible ou mal adaptée à vos besoins spécifiques, cela pourrait compromettre l’intensité du flux d’eau nécessaire au bon fonctionnement du système.

Certains types de liquides n’étant pas compatibles entre eux, il est primordial d’être précautionneux lorsqu’il s’agit d’en changer soi-même plutôt qu’en concession automobile : mélanger deux types différents peut provoquer une cristallisation qui se transformera rapidement en gomme et bloquera progressivement tout votre circuit !

Si le pire arrive • ce qui serait regrettable • quelques symptômes à observer vous permettront de savoir si vous avez un problème avec votre système de refroidissement. Par exemple, si le moteur chauffe anormalement ou s’il y a une fuite de liquide, il est possible que le liquide ne convienne pas et qu’un changement soit nécessaire.

Utiliser un liquide inadapté peut avoir des conséquences très graves sur les performances et la longévité du système de refroidissement. Il faut utiliser uniquement le produit recommandé par le constructeur pour éviter tout risque d’endommagement.

Comment entretenir le système de refroidissement de votre voiture pour optimiser l’efficacité du liquide de refroidissement ?

Maintenant que vous savez comment choisir le liquide de refroidissement adapté à votre véhicule, vous devez vérifier l’état des durites reliant les différents éléments du circuit : si elles sont craquelées ou endommagées, remplacez-les immédiatement pour éviter toute fuite.

Fait crucial : vidangez et remplacez intégralement votre liquide tous les 2 ans environ (sauf indication contraire spécifique !) afin d’assurer une protection maximale contre la corrosion des composants métalliques du moteur et ainsi prolonger leur durée de vie.

Un entretien rigoureux garantira non seulement une longue vie au système de refroidissement, mais aussi une meilleure performance globale en matière notamment de confort thermique à bord • chose très appréciable lors des chaudes étés ou en cas d’embouteillages prolongés !

Choisir le bon liquide de refroidissement est primordial pour la santé et la longévité de votre voiture, mais ce n’est pas tout : une bonne maintenance peut vous éviter bien des soucis à l’avenir. Investir un peu de temps et d’énergie dans l’entretien régulier de votre système peut se révéler payant au final et ce pour longtemps.

ARTICLES LIÉS