Comment connaître les pneus homologués ?

Les pneus de certains véhicules peuvent être des pneus homologués ou non. La question de l’homologation des pneus survient alors au moment du changement des pneus d’origine d’un véhicule. Le conducteur se demande donc s’il doit prendre des pneus de rechange standard ou prendre un pneu homologué. Comment s’y prendre pour identifier un pneu homologué ? C’est la question à laquelle nous répondrons dans cet article.

Qu’est-ce qu’un pneu homologué ?

L’homologation est un mot qui veut dire qu’un produit est reconnu par un acte, attestant qu’il répond à certes exigences définies et qu’il répond aux besoins et exigences du client. Ainsi en matière de pneumatique, les constructeurs de véhicules ont besoin de pneu spécialisé et adapté à leurs véhicules. Dans cette quête, certains constructeurs automobiles comme Audi, Mercedes, Ferrari et bien d’autres signent des contrats avec les sociétés de pneumatique de renom pour leur confectionner des pneus à cet effet.

A lire également : Lyon : pourquoi vous devriez acheter votre véhicule aux enchères ?

En effet, ces pneus conçus pour les besoins spécifiques des constructeurs automobiles sont ceux dits homologués. Un pneu homologué est alors identifiable grâce à une marque spécifique sur le flanc. Cette marque est différente d’un constructeur automobile à un autre.

Le marquage des pneus homologués

Les pneus homologués portent selon chaque constructeur automobile, un marquage différent, il ne serait donc pas aisé de toute les lister. Par exemple, pour le constructeur Audi vous lirez RO1 pour ses pneus Continental ; B pour ses pneus Michelin ; RO1, RO2 pour ses pneus Pirelli, EZ pour ses pneus Bridgestone. Pour la marque de voiture Alpha Roméo, vous aurez l’inscription AL sur le flanc de ses pneus. Aston Martin en partenariat avec Pirelli porte la marque AMS sur ses pneus. B pour les pneus de partenariat entre Bentley et Michelin.

A lire aussi : Comment louer un véhicule à la Réunion pendant les vacances ?

En partenariat avec Continental, Porsche a pour marque les inscriptions N0, N1, N2, N3, N4, N5, N6. Quant à Mercedes, il est en partenariat avec trois manufacturiers de pneus dont Continental (MO, MO1), Michelin (MO, G1) et Bridgestone (EXT).

Pour d’autres BMW (M3), Chrysler(C1), Ferrari (K1, K2, K3), Ford (FI, FO), Lamborghini(L), Honda (DZ), Fiat (G1), Volkswagen(VW), Volkswagen Golf (G), Toyota (DZ, MZ).Les énumérations précédentes sont telles que chaque marque de voiture porte entre parenthèses le marquage de son pneu. Il en existe autant qu’il en existe de constructeur de véhicule haut de gamme. On ne saurait ainsi mentionner toutes les marques dans cet article.

Comment reconnaitre les pneus homologués ?

Pour reconnaitre un pneu dit homologué, il vous suffit de vous courber et chercher sur le flanc du pneu, l’une des inscriptions précitées, selon la marque de votre voiture. Aussi, il est possible de consulter la notice d’utilisation de votre voiture pour savoir si ses pneus sont homologués ou non. Elle pourra d’ailleurs, vous renseignez si vos pneus sont de type obligatoire, technique ou libre.

Un pneu homologué est dit obligatoire, quand ils sont conçus pour être monté spécifiquement sur des voitures données. Il est dit technique quand on peut le monter sur  certains véhicules sans prescriptions particulières. Enfin un pneu homologué est dit libre quand on peut le monter sur tous les types de véhicules, du moment qu’il correspond.

ARTICLES LIÉS