Micro crédit : une bouée de sauvetage financière pour les petits entrepreneurs

Le micro crédit se décline sous forme de prêt à très faible montant. Ce procédé convient particulièrement aux personnes ou aux entreprises dont la solvabilité est considérée comme insuffisante pour pouvoir aspirer à un prêt bancaire. Les organismes de microfinance accompagnent efficacement les créateurs de petites entreprises. Nous faisons le point sur ce système de financement.

Comment le microcrédit soutient-il l’initiative entrepreneuriale ?

Le micro crédit permet aux petites entreprises d’accéder à des ressources financières indispensables à leur développement et à la pérennité de leurs activités. Les prêts octroyés contribuent notamment à consolider les entreprises artisanales et/ou commerciales.

A lire aussi : Choisir une banque en fonction des produits financiers proposés

C’est ainsi que de nombreuses TPE prospèrent et génèrent des emplois, augmentent leurs productions et participent au développement du secteur rural. Les microentreprises font partie des structures clés de la diversification de l’économie locale. Elles participent à leur niveau au développement des compétences des individus et in fine à la croissance économique de leur région.

Les critères d’éligibilité pour accéder au micro crédit

Concrètement, le système de micro crédit répond aux besoins des porteurs de projet à faibles ressources financières. C’est un véritable outil de développement social et économique. Les organismes de microfinance s’adressent entre autres aux petites entreprises, aux travailleurs indépendants, aux demandeurs d’emploi ou aux allocataires de minima sociaux.

A lire également : Rachat de crédit : quels crédits regrouper ?

Comme on peut le voir sur le site Lesfurets, quelques clics suffisent pour comparer différentes offres de micro crédit. Quel que soit le profil du demandeur, quelques conditions s’imposent, dont la capacité de remboursement. Il devra également être en situation d’exclusion du crédit bancaire.

En outre, les projets axés sur le retour ou le maintien à un emploi sont généralement soutenus par les organismes financiers. Même si le montant des prêts varie selon le profil de l’emprunteur, le taux d’intérêt reste fixe. Une fois son crédit accordé, le demandeur peut bénéficier d’un accompagnement pour une gestion efficace de son budget.

Micro crédit

Les étapes clés pour réussir votre projet d’entreprise grâce à ce type de prêt

Divers acteurs œuvrent dans la microfinance. Il s’agit notamment des réseaux bancaires agréés par le Fonds de cohésion sociale. Comptez aussi sur les réseaux accompagnants ainsi que le micro crédit solidaire en ligne. Malgré les idées reçues, de nombreux entrepreneurs ont connu le succès avec de petits investissements.

Ces petits prêts permettent en effet de soutenir le démarrage ou le développement des microentreprises et des petites entreprises. Toutefois, un plan d’affaires se révèle indispensable pour optimiser les chances de réussite d’un projet.

Hormis le capital nécessaire à la croissance d’une TPE, l’octroi d’un micro crédit est assorti d’une formation et d’un soutien sur mesure qui contribuent à la réussite de l’entreprise. Le porteur de projet peut ainsi gagner en expertise par le biais des formations commerciales, du réseautage ou du mentorat.

Par ailleurs, les études prouvent que les micro crédits favorisent l’autonomisation des femmes. Ces dernières accèdent aux ressources financières nécessaires pour créer leur propre affaire. Elles optimisent leurs moyens de subsistance et impactent positivement leurs communautés.

Ainsi, les petits prêts utilisés à bon escient sont de véritables catalyseurs de changements positifs. Ils stimulent la croissance économique d’une région, voire d’un pays. Les organismes de microfinance restent disponibles pour accompagner la transformation et le développement des microentreprises et des petites entreprises.

ARTICLES LIÉS