Reconversion professionnelle à 50 ans : comment s’y prendre ?

Il n’est jamais trop tard pour envisager un nouveau plan de carrière. La relancer à 50 ans peut être même très judicieux si vous voulez redonner un sens au travail et à la vie de manière générale pendant les dernières années qui vous séparent de la retraite. Partez explorer de nouveaux horizons, vivez pleinement et faites ce que vous aimez faire.

Si ce n’est pas toujours facile de savoir comment procéder, on est là pour vous conseiller. Venez, on vous met le pied à l’étrier !

A découvrir également : Comment ne plus avoir de boutons après une épilation maillot ?

Déterminer ce que vous voulez faire

Avant toute chose, il est important de savoir ce que vous voulez faire. Ce nouvel emploi doit être quelque chose de motivant pour vous, vous savez que vous irez au boulot aussi pour enfin faire quelque chose que vous aimez, si ça n’a jamais été le cas. Réfléchissez à la vie que vous voulez mener, au quotidien que vous imaginez dans votre tête pour vos dernières années de travail.

Voulez-vous investir dans la finance ou les crypto-monnaies ? Souhaitez-vous vous la couler douce pour le restant de vos jours comme ceux qui sont un jour tombés par hasard sur bitcoin era avis ? Vous avez peut-être certainement juste besoin de trouver une nouvelle voie, un nouveau souffle à votre carrière.

A découvrir également : Comment bien choisir une croisière ?

Lister les compétences

Tout d’abord, listez vos compétences sur papier. Remémorez vous les boulots que vous avez faits dans votre carrière et prenez une par une chaque étape d’une journée type dans chacun de ces emplois. Il en ressortira à coup sûr des compétences qui ne sont pas forcément liées au poste pour lequel vous étiez employé. Ce sont des indicateurs de ce que vous savez faire.

Ensuite, mettez à jour votre CV et en valeur ce que vous savez faire pour orienter les futurs employeurs qui le liront. N’ayez pas peur d’insister un peu sur les compétences techniques. Les cinquantenaires sont parfois moins bien vu par les employeurs qui recherchent des personnes techniques dans certains domaines, craignant que vous n’ayez jamais été formé pour. Expliquez bien votre projet dans votre lettre de motivation, c’est très valorisant de montrer une vraie envie à 50 ans et de dire qu’on aime aussi se lancer des défis personnels.

Demandez de l’aide

Faites savoir autour de vous, à vos amis, votre famille que vous avez le projet de relancer votre carrière à 50 ans. Avec leur soutien, vous pourrez aller encore plus loin et leur prouver à eux aussi que vous pouvez le faire. Ils pourront certainement vous donner de bons conseils et peut-être vous orienter vers des voies professionnelles insoupçonnées, auxquelles vous n’auriez jamais pensé tout seul. S’ils ont un réseau et des contacts, cela peut aussi vous faciliter la vie et vous donner des entrées là où il faut faire ses preuves au préalable.

Passer un bilan de compétences

Un bilan de compétences est un très bon moyen de savoir rapidement ce que vous pouvez ou voulez faire. Accompagné par un ou une psychologue du travail, vous allez en apprendre énormément sur vous-même, dans le travail et dans la vie de tous les jours. Une fois que les 24 heures de formations, à raison de 2 par semaine, seront passées, vous saurez normalement où vous orienter pour la suite.

Un bilan de compétences peut être financé par vos heures de formations accumulées lors de vos précédentes années de travail et vous pouvez également vous faire aider par le Pôle Emploi. Renseignez-vous !

ARTICLES LIÉS