Trois critères pour bien choisir une médaille de baptême

Trouvez la médaille de baptême parfaite pour le ou la futur(e) baptisé(e) ! Que vous soyez marraine, oncle ou grand-parent, si vous avez la tâche de choisir la médaille pour le baptême de l’enfant nouvellement arrivé, voici 3 critères à considérer afin de sélectionner le bijou le plus approprié.

1er critère : la qualité de la médaille de baptême

Nul doute qu’un parrain ou une marraine souhaite offrir un cadeau de qualité à son ou sa filleul(e) à l’occasion du baptême. Mais lorsqu’on ne s’y connait pas trop en bijoux, il peut sembler difficile de trouver celui qui résistera à l’usure du temps et conservera toute sa beauté au fur et à mesure des années.

A lire également : Est-ce que bébé sent quand je touche mon ventre ?

Sachez d’abord qu’il est fortement recommandé d’acheter une médaille de bijoutier ou de joaillier pour un enfant, et d’éviter les modèles fantaisie. Ces derniers augmentent le risque d’allergie, car ils utilisent des matériaux d’entrée de gamme. Le métal le plus durable, le plus robuste et le plus sain pour un enfant est sans conteste l’or. Une médaille de baptême en or coûte forcément plus cher qu’une médaille en plaqué or, mais elle résiste aux principales contraintes de la vie courante. En plus, l’or est une valeur sûre : la médaille gardera sa préciosité même 10 ou 20 ans plus tard.

Si vous hésitez entre bijouterie et joaillerie, posez-vous cette question. Est-ce que vous préférez choisir une médaille de baptême un peu moins onéreuse, mais réalisée à la chaîne, ou bien une médaille unique taillée à la main et réalisée avec un savoir-faire minutieux ? C’est finalement ce qui différencie la médaille de bijoutier, commune, de la médaille de joaillier, prestigieuse.

Lire également : Quel est le cartable idéal pour votre enfant en maternelle?

2ème critère : le style de la médaille de baptême

Quand on pense médaille, on imagine bien sûr un petit rond doré et plat, glissé sur une chaîne en or. Il existe pourtant une multitude de modèles et de styles de médailles de baptême ! Prenez par exemple les médailles de baptême Sanctis, réputées dans le milieu de la joaillerie pour leur qualité et leur charme. Au fil des collections, vous aurez la possibilité de choisir entre différentes caractéristiques :

– la forme ronde, ovale, en croix ou hexagonale ;

– la couleur et la qualité de l’or (or jaune 9 ou 18 carats, or blanc 18 carats, or rose 18 carats) ;

– la finition laquée, patinée, sablée ou polie ;

– le dessin représenté, religieux ou laïc, symbolique ou figuratif.

3ème critère : la taille et le coût de la médaille de baptême

Ces deux critères sont en lien, puisque le coût d’un bijou de joaillerie va être directement impacté par la quantité de métal précieux utilisé pour le concevoir. De façon générale, donc, plus une médaille de baptême est grande, plus elle sera onéreuse, à quelques exceptions près.

Mais il faut d’abord s’interroger sur la taille de la médaille de baptême : doit-elle être très visible ou la plus discrète possible ? La coutume veut que les bijoux pour les petits garçons restent assez sobres, avec une taille de médaille comprise entre 9 et 13 mm, tandis que ceux destinés aux petites filles peuvent prendre plus d’ampleur, la médaille mesurant alors de 10 à 15 mm. Il faut aussi considérer l’âge de l’enfant. Les médailles de 8 mm sont mieux adaptées aux bébés qui viennent de naître, tandis qu’un enfant baptisé à 3 ou 4 ans préfèrera sans doute un bijou plus voyant. Enfin, si vous voulez que l’enfant puisse porter sa médaille à l’âge adulte, vous pouvez vous orienter vers des médailles allant jusqu’à 20 mm de diamètre.

En ce qui concerne le budget à mettre dans l’achat d’une médaille de baptême, comptez une centaine d’euros pour une mini médaille en or 18 carats, 150 euros pour une médaille de taille moyenne, et jusqu’à 500 euros pour les médailles de grande taille.

Source images : pexels.com

ARTICLES LIÉS