3 conseils pour bien réussir le baptême de votre enfant

Papa ou maman d’un jeune enfant, vous voulez organiser une fête mémorable pour le baptême de votre petit garçon ou de votre fille ? L’organisation est le maître mot lorsqu’il s’agit d’inviter de la famille et des amis à célébrer l’évènement. Voici 3 pistes pour réussir à faire du baptême de votre enfant un évènement joyeux et agréable pour tout le monde.

Créer un document récapitulatif et le tenir à jour

La liste de choses à faire et à prévoir pour un baptême est très longue. Réservation d’une salle ou d’un restaurant, envoi des invitations, préparation de la décoration, entretiens préparatoires avec l’officiant, choix de la tenue du baptisé et des parents : il est facile de perdre pied et d’oublier des points importants.

Lire également : Soyez écolo avec les sacs zéro déchet et débarrassez-vous des sacs en plastique

Le meilleur moyen de vérifier que vous avez tout prévu sans que votre tête n’explose reste de relater par écrit vos démarches, vos dates butoirs et vos achats à faire. Cela vous permettra également de déléguer en fonction des capacités de chacun. Ajoutez une petite case en face de chaque item. Cocher les étapes franchies vous aidera à vous situer tout en apportant une dose de satisfaction !

Lire également : Comment apprendre l’arabe à nos enfants ?

Si vous êtes à l’aise avec l’informatique, n’hésitez pas à rédiger votre listing sur ordinateur afin de pouvoir le partager aisément avec le traiteur, l’officiant et les autres personnes qui participent à l’organisation du baptême.

Se mettre d’accord sur les bijoux de baptême

Selon la coutume, la tâche d’offrir une médaille ou une gourmette au jeune baptisé revient à son parrain ou à sa marraine. Cependant, il peut arriver qu’un grand-parent émette l’envie d’acheter un bijou pour son petit-enfant. Parfois, ce sont les parents eux-mêmes qui veulent choisir la forme, le style et la taille du bijou.

Une discussion s’impose afin de définir qui sera responsable de l’achat du bijou de baptême. Plusieurs solutions existent pour mettre tout le monde d’accord :

– créer une cagnotte commune ;

– demander à une personne de choisir la gourmette et l’autre le pendentif ;

– donner des consignes à la personne chargée de l’achat pour que le style convienne aux envies des parents.

À savoir : les médailles pour filles et garçons peuvent être gravées au nom et à la date souhaités, un autre point sur lequel il vaut mieux tomber d’accord avant l’achat définitif.

Choisir le bon moment pour baptiser bébé

Les baptêmes sont prévus à l’avance, vous ne pourrez donc pas modifier le jour et l’heure de la cérémonie à loisir, mais vous pouvez vous interroger sur le moment idéal pour organiser cette fête. Chaque période de la vie de bébé présente des avantages et des inconvénients.

Lors des trois premiers mois, le nourrisson dort beaucoup. De nombreux parents choisissent cette période pour le baptême, car l’enfant se laisse facilement déplacer à l’église ou au restaurant. C’est aussi l’occasion de présenter le tout-petit à la famille et aux amis. Cependant, la fatigue résultant de l’accouchement et des nuits courts représente un frein pour la maman : elle n’aura pas forcément envie de s’atteler à des préparatifs épuisants. Pensez alors à alléger le programme et à conserver seulement l’essentiel.

Entre 3 et 10/12 mois, le bébé se montre plus actif. Il profitera mieux de la présence des invités et les photos pourront exploiter ses sourires, ses gestes et ses interactions. Le baptême en lui-même risque d’être trop long à son goût, mais vous pourrez compter sur l’aide de vos proches pour occuper votre enfant.

Après 12 mois, le jeune enfant se déplace et fait preuve de beaucoup d’énergie. Si vous voulez le faire baptiser à cette période, pensez à prévoir des jeux, un coin réservé pour qu’il puisse se reposer, un repas adapté et servi en avance ainsi qu’une tenue de rechange pour que l’enfant puisse se dépenser sans gêne après l’église ou la mairie.

ARTICLES LIÉS