Automobile : hausse des primes à l’achat de voitures électriques

Automobile hausse des primes à l’achat de voitures électriques

Moyen de déplacement écologique, la voiture électrique est fortement recommandée par l’État français dans le cadre de sa politique émission zéro. Pour inciter le maximum d’automobilistes à l’adoption des voitures propres, le gouvernement propose des primes à l’achat très attractives.

En juillet, ces dernières ont été mise à jour avec une augmentation notable. Focus dans ce billet sur la hausse des primes à l’achat de voitures électriques.

A découvrir également : Assurance auto : comment assurer sa voiture en quelques clics

Primes à l’achat de voitures électriques : de quoi s’agit-il exactement ?

Pour bon nombre d’automobilistes français, les voitures électriques et les primes qui accompagnent leur acquisition restent encore incomprises. Appelées voitures propres, les voitures électriques sont très en vogue aujourd’hui. Alliées de l’environnement, elles sont construites et commercialisées par toutes les grandes marques automobiles de nos jours.

En France, de nombreux conducteurs ont adopté les voitures électriques. Pour encourager les utilisateurs des voitures essence ou diesel à faire de même, l’État a alors prévu un riche éventail d’aides. Lorsque vous décidez d’acheter une voiture électrique et d’envoyer votre voiture classique à la casse, vous bénéficiez de la prime de reconversion.

A lire en complément : Lyon : pourquoi vous devriez acheter votre véhicule aux enchères ?

De manière concrète, cette prime vous permet de vous faire rembourser une partie du prix d’achat de votre voiture électrique. Le gouvernement français a prévu des conditions préalables pour profiter de cette prime. Si vous envisagez acheter une voiture électrique dans les mois à venir, vous devez alors les remplir pour bénéficier de la prime.

hausse prime voiture électrique

Conditions pour bénéficier des primes à l’achat de voitures électriques

Pour être éligible à la prime, vous devrez céder votre voiture classique pour qu’elle soit détruite dans un centre agréé VHU. Vous devrez la posséder depuis au moins une année. Elle doit être immatriculée sur le territoire français. Les voitures essence éligibles, doivent être immatriculées avant 2006. Les voitures diesel quant à elles, doivent être immatriculées avant 2011.

Des conditions sont également fixées en ce qui concerne votre nouvelle voiture propre. Vous avez le choix entre l’achat d’une voiture 100% électrique et une voiture hybride rechargeable immatriculée en France. Son prix d’acquisition doit être inférieur ou égal à 60 000 euros. Pour finir, la voiture doit rester vôtre, au moins six mois après son acquisition. Passé ce délai, vous être libre de la revendre.

Que retenir de la situation actuelle des primes à l’achat de voitures électriques ?

La prime de reconversion prévue à destination des automobilistes français varie d’un ménage à l’autre. Votre revenu fiscal de référence servira notamment à déterminer dans quelle mesure, vous pourrez profiter de l’aide de l’État.

Les primes attribuées aux personnes avec un revenu de référence inférieur à 18 000 euros peuvent représenter jusqu’à 80% du prix d’achat de la voiture. La prime ne peut cependant pas dépasser 5 000 euros. Inversement, pour les personnes dont le revenu fiscal de référence est supérieur à 18 000 euros, une prime fixe de 2 500 euros est accordée.

En marche de cette prime accordée par l’État, des bonus écologiques ainsi que des primes octroyées par les communes peuvent financer l’acquisition d’une voiture électrique.

ARTICLES LIÉS