Biogaz et gaz écoresponsable : Que faut-il savoir ?

Plusieurs types de gaz sont disponibles sur le marché actuel, à savoir : le butane, le propane, le gaz naturel, etc. Toutefois, ces types de gaz cités précédemment sont tous non renouvelables et seront de ce fait préjudiciable à l’environnement à terme. Seul le gaz vert, communément appelé ‘’Biogaz’’ peut se vanter d’être renouvelable et, de ce fait, responsable vis-à-vis de l’environnement. Dans ce billet, nous vous présenterons ce gaz ainsi que ses avantages et inconvénients.

Présentation du Biogaz

Contrairement aux autres types de gaz, l’offre de gaz vert est la plus révolutionnaire et écologique. En effet, il fait partie de la catégorie des énergies renouvelables comme l’énergie électrique solaire. Il est produit à la base de l’utilisation des matières organiques. C’est en se décomposant que les déchets alimentaires ou même les végétaux se fermentent et créent ce fameux gaz renouvelable.

A voir aussi : Sublimez votre œuvre d’art grâce à l’éclairage adéquat

Ce procédé naturel est ce que l’on appelle le processus de méthanisation. Ce gaz ainsi produit est composé en grande partie, c’est-à-dire entre 40 à 60 % de bio méthane. On y note toutefois la présence de l’hydrogène sulfuré, qui peut être toxique s’il est mal contrôlé. Pour donc parvenir au biogaz sous sa forme la moins toxique, un grand travail d’épuration est fait au préalable.

Fabrication et utilisation de Biogaz

Comme abordé précédemment, le gaz vert est obtenu suite au processus de méthanisation, soit la fermentation des matières organiques. Ces déchets, venant de différentes sources, sont sélectionnés et disposés dans un méthaniseur ou digesteur afin d’induire le processus. Ils s’y fermentent puis sont brassés et chauffés tout en étant privé d’oxygène. C’est ainsi que se libère un gaz brut qui sera ensuite épuré pour obtenir le bio méthane.

A lire également : Pourquoi installer une porte blindée ?

Ceci représente la méthode courante puisqu’il existe beaucoup d’autres méthodes aujourd’hui pour obtenir le biogaz. Le biogaz ainsi obtenu peut s’utiliser dans plusieurs domaines, notamment dans l’automobile, la physique, le quotidien domestique, etc. En automobile, il est utilisé comme carburant pour certains véhicules alors qu’il peut être aussi utilisé comme source d’énergie électrique.

Avantages et inconvénients du biogaz

Le gaz vert est le gaz qui s’insère le mieux dans le processus de transition énergétique : d’où son attractivité. Le biogaz se rapproche du gaz naturel dans sa composition et c’est une caractéristique intéressante. C’est un véritable atout, car cela implique que l’on peut tout simplement utiliser, les réseaux déjà existants pour sa distribution. En plus d’être non polluant, il est très facile à stocker.

Il permet aussi de recycler les déchets encombrants en leur donnant une seconde utilisation pour le plus grand bien de l’environnement. Le résidu issu de la fabrication de ce gaz est appelé le ‘’digestat’’ et constitue un excellent complément d’engrais aux plantes. Secteur prometteur, c’est aussi, une grande source de promotion d’emplois à terme.

Malheureusement, en France, la production de Biogaz est très faible sinon négligeable et le processus de recyclage des déchets est moins avancé. Il est là, le principal inconvénient, car ces facteurs jouent grandement sur l’expansion du Biogaz et son adoption par les populations. Aussi, il est difficile d’allouer des surfaces pour se consacrer uniquement à des cultures pour la production de bio méthane. Ceci se comprend puisque la question de la sécurité alimentaire est toujours d’actualité.

ARTICLES LIÉS