Comment avoir accès à un hébergement d’urgence ?

Lorsque vous êtes sans abri ou un SDF, la loi vous octroie des droits en pourvoyant à votre hébergement. Toutefois, cela ne se fait pas du jour au lendemain.

Vous devez justifier votre incapacité à avoir un logis ou les conditions défavorables (physiques, sanitaires, mentales, financières, etc.) qui sous-tendent votre situation. Souhaitez-vous savoir par quel tunnel accéder à un centre d’hébergement d’urgence ? Lisez ce billet.

A lire également : Aide au déménagement en Suisse : où trouver ?

Qu’est-ce qu’un centre d’hébergement d’urgence ?

La loi à travers l’article L345-2-2 du code de l’action sociale et des familles a prévu un logement pour accueillir les personnes défavorisées.

Ainsi, un centre d’hébergement d’urgence est un immeuble social construit pour abriter toutes les personnes qui sont sans abri ou n’ont pas de domicile précis.

A voir aussi : Comment assainir une vieille longère ou une périgourdine ?

Ces centres sont ouverts pour une durée indéterminée afin de pourvoir aux soins nécessaires de la personne jusqu’à son rétablissement ou jusqu’à la période d’une nouvelle orientation. Sur ce, le temps à passer dans un centre d’hébergement d’urgence varie d’une personne à une autre.

En outre, quel que soit le statut, la nationalité, le sexe ou la situation de l’intéressé, l’accès au centre d’hébergement reste sans condition. L’on peut alors bénéficier du soutien de ce centre sur une durée indéterminée.

Par quelle entité passer pour accéder à un centre d’hébergement d’urgence ?

Les centres d’hébergement urgents sont gérés par des institutions spécialisées du domaine social. Pour ce fait, il est nécessaire de s’adresser à l’une de ces entités avant de bénéficier d’un accompagnement. En effet, les adresses sont pléthoriques.

Selon votre statut, vous pouvez vous adresser aux services sociaux des mairies. Ces derniers sont dotés d’une bonne assistance qui vous aidera à relever par écrit vos difficultés.

De même, vous pouvez vous confier aux missions locales lorsque votre tranche d’âge est comprise entre 16 et 25 ans. Elles vous accorderont une attention particulière pour que vous ayez gain de cause.

Les points d’accueil et d’écoute pour jeunes sont aussi favorables pour les personnes de 12 à 25 ans. Ils sont prêts à vous aider en matière de santé et de logement.

Quant aux étudiants, le Crous est la meilleure option pour formuler sa demande d’aide. Ce service est disponible pour pourvoir à un hébergement d’urgence pour les étudiants.

Le Crous favorise également l’accès à une mobilité d’étude qui amoindrit les dépenses financières au niveau des étudiants. Par ailleurs, toutes ces organisations travaillent sous la tutelle de la Croix-Rouge, Emmaüs, Samu social, etc.

Quelles sont les démarches pour bénéficier d’un hébergement d’urgence ?

L’accès à un centre d’hébergement d’urgence est dorénavant sanctionné par le dépôt d’un dossier physique ou virtuel au sein du centre.

À cet effet, vous devez vous adresser à un agent social dans l’une des entités citées plus haut ou autres. Ce dernier vous aidera à faire le point de vos besoins et à analyser votre condition.

Le dossier sera évalué auprès du SIAO de votre région. Après cela, il sera transféré dans le centre d’hébergement d’urgence convenable.

Votre pièce d’identité doit être en cours de validité avant le dépôt et renouvelée en cas d’expiration. Veuillez actualiser tous les trois mois votre demande si vous n’obtenez pas rapidement gain de cause.

ARTICLES LIÉS