Insert à bûche ou à pellets, lequel choisir ?


Il existe une multitude d’inserts de cheminée qui présentent, chacun, des caractéristiques différentes et des configurations variables. Le choix peut dès lors être plus complexe qu’il n’y paraît. Pour choisir votre insert à bois, il y a donc tout un tas de critères qui entrent ainsi en ligne de compte. Dans cet article, nous mettons le curseur sur les inserts à bois les plus prisés pour leur qualité, mais surtout pour leur performance.





Insert à bois, à bûches ou à pellets ?





L’insert fonctionne principalement par le moyen de combustible. Au moment de l’aménager dans votre cheminée, deux possibilités s’offrent alors à vous par rapport au type de combustible à utiliser : les bûches ou les pellets. Chacun de ces modèles renferme des caractéristiques et des particularités qui lui sont spécifiques. Les bûches présentent deux bénéfices. Ce sont des combustibles qui coûtent moins chers sur le marché et produisent des flammes agréables à regarder. Un insert à bûches confère d’ailleurs à un foyer une touche esthétique captivante. C’est notamment un type d’insert à bois idéal pour ceux qui vouent une attention particulière à la décoration intérieure de leurs espaces de vie.

A lire aussi : Les graines de marijuana sont-elles légales en Belgique ?





Livrés en vrac ou en sac, les pellets, eux, produisent une quantité de flammes certes faible ; mais demeurent plus économiques. Muni d’une vis délimitée, l’insert à pellets, appelé également insert à granulés, peut contenir jusqu’à plus de 14 kilos de combustibles et fonctionner ainsi au moins trois jours d’affilée sans que vous soyez obligé de remettre de nouveau du bois pour le réalimenter. A la différence d’un insert à bûches, lequel nécessite un travail de manutention important, l’insert à pellets, lui, n’exige pas un entretien prenant. Il se révèle ainsi comme le modèle d’insert le plus convenable pour une cheminée déjà existante. Pour autant, vous pourrez toujours vous confier à un artisan professionnel avant d’acheter un insert à bois, car la qualité du combustible est aussi un critère essentiel pour une condition de chauffe enviable.









Pour quel type de combustible opter ?





Le combustible propice à utiliser pour un insert à bûches est différent de celui utilisé pour un insert à granulés, vice versa. En pratique, le bois destiné pour alimenter un insert à bûches doit, en principe, être entièrement sec afin de vous assurer une combustion parfaite et homogène. A fortiori, il est fortement recommandé d’opter pour les essences feuillies à l’instar du chêne, de l’orme, du noyer, entre autres matériaux, et d’éviter les résineux susceptibles d’encrasser rapidement le conduit de l’insert et l’endommager par conséquent.

A lire en complément : Quels sont les meilleurs annuaires inversés gratuits du marché ?





Concernant les pellets, il est généralement indiqué d’acquérir des granulés certifiés conformes pour une combustion optimale et beaucoup plus économique.






Les avantages et les inconvénients de chaque type d’insert




Les avantages et les inconvénients de chaque type d’insert








L’insert à bûches est idéal pour ceux qui aiment l’ambiance des flammes crépitantes. Il procure une chaleur douce, homogène et enveloppante avec son charme naturel. Le prix du combustible est généralement plus abordable que celui utilisé pour un insert à pellets.



Il faut noter que ce type d’insert exige un entretien régulier afin d’éviter la formation de goudrons ou encore la création de fumées toxiques propices à l’intoxication. Les bûches nécessitent aussi une place conséquente pour leur stockage.



Quant à l’insert à granulés ou pellets, il offre également plusieurs atouts non négligeables. Sa performance énergétique est capitale : la combustion des granulés se fait dans des conditions optimales garantissant ainsi un rendement important sans perte de chaleur tout en minimisant considérablement l’émission de gaz polluants. Ces inserts sont souvent programmables, permettant ainsi une utilisation facile et pratique en fonction de vos besoins.



L’achat initial d’un insert à pellets peut sembler plus coûteux que celui d’un insert à bûches. De même, il faut bien choisir ses granulés : certains types peu chers peuvent contenir des additifs nocifs pour votre santé ou encore ne pas être conformes aux normes européennes.



Comment choisir la capacité et la puissance de son insert en fonction de ses besoins ?




Comment choisir la capacité et la puissance de son insert en fonction de ses besoins ?




Pour bien choisir votre insert à bûches ou pellets, vous devez connaître le volume de l’espace que vous souhaitez chauffer. Effectivement, plus le volume sera grand, plus il faudra opter pour un modèle avec une grande capacité et une forte puissance.


Pour déterminer la puissance nécessaire, on utilise souvent une formule simple : multiplier le volume du logement par 30 W/m³. Par exemple, si votre salon mesure 50 m² avec une hauteur sous plafond standard (2,5 m), cela donne un volume total d’environ 125 m³. Pour cet espace, vous devrez donc chercher un appareil capable d’offrir au moins 3 750 W (soit environ 4 kW).


Cette formule ne prend pas en compte les spécificités liées aux performances des isolations thermiques ou encore aux types d’ouvertures présentes dans vos pièces qui peuvent influencer sur les perturbations des flux d’air.


D’autres critères sont aussi à considérer lors du choix de votre insert tels que :

  • la fréquence d’utilisation
  • la taille des bûches ou granulés acceptés par l’appareil
  • les options proposées comme la programmation différée ou encore les systèmes anti-refoulement

Tous ces éléments doivent être pris en compte pour choisir un insert qui répondra parfaitement à vos besoins. N’hésitez pas à solliciter l’avis d’un professionnel pour vous accompagner dans votre choix.





Les critères à prendre en compte lors de l’installation de son insert



L’installation d’un insert à bûches ou à pellets requiert une attention particulière. Il faut respecter certains critères pour garantir un fonctionnement optimal et surtout éviter tout risque d’incendie.



Il est recommandé de faire installer votre appareil par un professionnel qualifié et certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce dernier sera en mesure de vous conseiller sur les travaux à réaliser, notamment la création d’un conduit de fumée si celui-ci n’existe pas encore.



Il faudra aussi tenir compte des dimensions du foyer et prévoir suffisamment d’espace autour pour que l’appareil puisse être installé sans entraver la circulation dans la pièce. La distance minimale réglementaire entre l’appareil et les matériaux combustibles doit également être respectée.



Veillez aussi à ce que le conduit soit bien dimensionné en fonction de la puissance de votre appareil afin d’éviter tout problème lié au tirage.



N’hésitez pas à investir dans des accessoires tels qu’une grille pare-feu ou encore un cendrier extractible pour faciliter l’utilisation quotidienne, assurer votre sécurité et celle des occupants du logement.



Il faut rappeler qu’un entretien régulier est nécessaire pour profiter pleinement des avantages offerts par votre insert. Le ramonage annuel doit être effectué par un professionnel qualifié afin d’éliminer toute accumulation éventuelle qui pourrait causer une obstruction du conduit ou pire encore, favoriser le départ d’un incendie lorsqu’on utilise son insert avec sa famille ou ses amis pendant une soirée agréable devant le feu.



En prenant en compte tous ces critères, vous pourrez profiter de votre insert à bûches ou à pellets en toute sérénité et jouir de la chaleur douce que seul un feu de bois peut apporter.



Les précautions à prendre pour une utilisation sécurisée de son insert à bûche ou à pellets



Lorsque l’on utilise un insert à bûches ou à pellets, il faut prendre certaines précautions pour garantir la sécurité des occupants du logement. Voici quelques règles de conduite indispensables à respecter.



Ne jamais utiliser votre insert comme une poubelle. Vous devez brûler uniquement les matériaux autorisés tels que le bois sec et non traité ou encore les granulés certifiés EN. Ne jamais brûler dans son insert des déchets qui peuvent créer des fumées toxiques telles que les plastiques, le papier peint, le polystyrène, etc.



Il est nécessaire de prendre toutes les précautions nécessaires pour garantir une utilisation sécurisée de son insert à bûches ou à pellets. En appliquant ces règles simples mais capitales, vous pourrez profiter pleinement des bienfaits offerts par votre appareil sans risquer l’intégrité physique et matérielle de vos proches.

ARTICLES LIÉS