Qui peut acheter un vignoble ?

vignoble

Acquérir un vignoble est une action qui peut être poussée par plusieurs motivations. Il peut s’agir de vouloir s’initier à la viticulture ou de faire un investissement. À l’évidence, nombreuses sont les personnes qui souhaitent investir dans le domaine viticole. Mais qui peut se payer ce luxe ? Éléments de réponse.

Les professionnels du vin

Actuellement, l’acquisition d’un vignoble est très courante chez les professionnels du vin. En effet, ils représentent 40 % des acheteurs de vignobles, et ce, dans toutes les régions viticoles sans distinction. Il convient de dire que ces professionnels se distinguent en fonction des raisons qui les poussent à réaliser un tel achat.

Lire également : Le guide pour créer son entreprise

Les producteurs de vin simples

Ce sont des vignerons en place qui proviennent de groupes familiaux réputés. Ils sont généralement à la recherche de la gamme et de l’optimisation des charges et des transmissions.

Ces producteurs de vin constituent 10 % des transactions. Notez qu’être vigneron nécessite de répondre fidèlement aux besoins du marché, d’affirmer sa légitimité et de soigner son image. De ce fait, ils achètent régulièrement des vignobles.

A lire également : Quelles sont les différentes formes de séminaires d’entreprise ?

Le jeune vigneron et le négociant en vin

Le jeune vigneron ou cadre viti-vini est généralement enclin à acheter des vignobles pour développer son projet de vie. Il en est de même pour le négociant en vin qui, à la recherche de légitimité ou pour sécuriser son sourcing, achète des vignobles.

En réalité, une maison de négociation en vin doit disposer de stocks riches et variables pour répondre au besoin de la clientèle. Ainsi, la détention d’un vignoble de haut niveau leur permet une capitalisation importante, quelle que soit la région viticole.

Les non-professionnels du vin

Les non-professionnels du vin peuvent aussi acheter des vignobles. Il s’agit des chefs d’entreprises, des amateurs de vin et des néo-vignerons.

Les chefs d’entreprise

Les chefs d’entreprise constituent 20 % des investisseurs viticoles. En effet, ils sont parfois à la recherche de chalenge ou de secteur d’investissement à long terme.

Mieux, ils souhaitent faire une reconversion professionnelle associant patrimoine et qualité de vie (faire du vin, le vendre et le savourer au passage).

Par ailleurs, certains d’entre eux achètent les vignobles pour assurer leur retraite en y faisant de gros investissements.

Les amateurs de vin

Les amateurs de vin sont aussi des acheteurs potentiels de vignobles. Ceci, pour la seule et unique raison que c’est un investissement à fort potentiel. Ils sont de divers âges avec des moyens financiers variables.

Les néo-vignerons

Quant aux néo-vignerons, ce sont les commerçants, les hôteliers, le professionnel libéral, le sportif, etc. Comme ils représentent 20 % des investisseurs viticoles, ceux-ci investissent dans la majorité des régions viticoles surtout dans l’achat de vignobles.

De la promotion du vin au plaisir d’investir ou de réaliser un rêve, ils nourrissent plusieurs ambitions. Ainsi, ce sont les vignobles français qui sont généralement visés.

Outre cela, en fonction de votre situation géographique, des investisseurs étrangers peuvent acheter votre vignoble. Il convient de dire que c’est un bien convoité un peu partout dans le monde.

Procédure d’achat d’un vignoble, les avantages et les risques

Faire l’achat d’un vignoble est simple et avantageux, mais présente aussi des risques.

Processus pour acheter un vignoble

Certaines étapes clés sont à suivre pour faire une acquisition sûre de vignobles. Ainsi, vous devez mettre toutes les chances de votre côté.

D’abord, avant l’achat, faites appel à des experts pour vous rassurer de l’écosystème visé. Le paysage, l’environnement, les spécificités du territoire et l’urbanisme sont à étudier.

Aussi, renseignez-vous sur le prix. Bien que ce soit un investissement important, il y a une fourchette à ne pas dépasser. Une analyse comparative de la valeur des marchés pourrait vous aider. Visez aussi les points de vigilance techniques et juridiques.

Dès lors que tout est prêt et que vous sentez une bonne affaire, concluez l’achat. Toutefois, il existe des établissements publics responsables du foncier, des inter-vignes ou des spécialistes en patrimoine rural que vous pouvez contacter pour une telle opération.

Avantages et risques à l’achat d’un vignoble

Comme avantages à l’achat d’un vignoble, vous avez la capacité d’en faire une source de revenus en l’exploitant directement vous-même. Aussi, vous pouvez mettre la vigne en métayage ou en fermage à un vigneron qui vous fera un retour satisfaisant.

Toutefois, certains risques sont aussi encourus lors de l’achat d’un vignoble. Il s’agit essentiellement des risques climatiques et des risques liés à la vinification. À cela s’ajoutent les risques liés à la solitude ou au besoin de commerce qui se présentent lorsque votre achat n’est précédé d’aucun projet. Cela dit, il est simple et facile d’y remédier grâce à une assistance d’experts en viniculture.

Professionnels en vin, amateurs de vin, chefs d’entreprises ou investisseurs de tout genre peuvent acheter un vignoble. Cependant, pensez à faire un bon achat avec des projets de gestion à l’appui.

ARTICLES LIÉS