Comment assainir une vieille longère ou une périgourdine ?

Vous êtes bien chanceux si vous avez dans votre propriété une vieille longère ou une périgourdine. Dans ces vieux logements, on a des matériaux nobles et authentiques ainsi que des espaces atypiques. À côté de ceux-ci, on a l’inertie thermique des murs épais. C’est bien souvent là le problème, car cette épaisseur est souvent exposée à l’humidité. Si vous voulez donc occuper les lieux, il faudra assainir la vieille longère ou la périgourdine.

L’humidité ascensionnelle

C’est l’un des problèmes les plus courants des vieilles bâtisses comme les vieilles longères et les périgourdines de par le fait que les fondations du bâtiment sont en contact direct avec l’eau dans le sol. L’humidité ascensionnelle, appelée aussi remontée capillaire, se traduit par la remontée de l’eau du sol dans les murs. Dans certains cas, elle peut même atteindre le plafond.

A lire également : Comment réussir le débouchage de ses canalisations ?

Pourtant, l’humidité ascensionnelle, si elle n’est pas traitée rapidement et correctement, entraîne d’importants dommages. D’ailleurs, il n’est pas conseillé d’occuper cette vieille longère ou cette périgourdine, si elle connaît des problèmes d’humidité. Les occupants peuvent s’exposer à de graves problèmes de santé. Dans ce cas, un assainissement s’impose avec l’aide d’une société spécialisée en Bretagne.

A lire également : Comment choisir entre un abri de jardin en bois et en métal : les critères à prendre en compte

Les traitements pour avoir un logement sain

Avant même de vous pencher dans la liste des rénovations que vous voulez faire dans cette vieille longère ou cette périgourdine, il faut procéder à l’assainissement des lieux. Les travaux de rénovation ne seront pas si efficaces, si vous vous passez de cet assainissement. Pour ces vieilles bâtisses, il consiste au traitement des problèmes d’humidité ascensionnelle, mais par la même occasion, on règle également les autres problèmes comme la présence de la mérule.

On peut très bien mettre un terme à cette remontée capillaire et à ces champignons. Pour ce faire, on peut vous proposer :

  • Un traitement par injection d’hydrofuge : Pour cette technique, on a recours à une substance hydrophobe en forme de gel. Ce dernier sera injecté dans la partie inférieure des parois. Oui, il faudra bien faire des trous pour l’injection. Cette substance, en se solidifiant, constitue une barrière étanche qui va repousser l’humidité. C’est le traitement qu’on peut recommander pour votre vieille longère ou votre périgourdine. Cependant, pour que l’assainissement soit efficace, il faut des produits de qualité,
  • Le cuvelage et le drainage : si l’humidité n’a pas encore affecté votre bâtisse, on procède à ce traitement pour bloquer la remontée de l’humidité. C’est donc plus une approche préventive qu’un traitement. Pour ce faire, on met en place un drain qui sert de protection et un cuvelage qui permettra l’évacuation de l’eau stagnante dans le sol.

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, l’assainissement de votre vieille longère ou de votre périgourdine ne se limitera pas uniquement à l’un des traitements présentés ci-dessus. En fonction de l’état des lieux, le professionnel peut vous proposer d’autres traitements complémentaires pour le traitement des champignons par exemple. Pour rendre la bâtisse habitable, vous devez aussi penser à d’autres travaux, notamment à l’isolation.

ARTICLES LIÉS