Comment assurer un scooter 125 sans formation ?

Pour obtenir une assurance pour votre moto scooter 125, il est important d’avoir un permis de conduire. Ce permis vous est délivré après le suivi d’une formation de conduite bien faite. Cependant, il y a des procédures à suivre pour disposer d’une assurance moto sans avoir suivi une formation. Voici dans cet article la procédure pour assurer votre scooter sans avoir une formation ou un permis.

Astuces pour souscrire à une assurance sans formation

Lorsque vous êtes entrain de faire votre formation à la conduite et vous achetez votre scooter, vous pouvez décider de souscrire à une assurance moto. Dans ce cas, la procédure de souscription peut s’avérer un peu compliqué. En effet, c’est difficile d’assurer votre moto si vous n’avez pas un permis B datant de 2 à moins de 20 ans. Alors que sans la fin de votre formation, vous n’aurez pas de permis.

A lire également : Pourquoi le travail indépendant est la voie à suivre ?

Souvent, il y a des compagnies d’assurance qui n’acceptent pas l’élaboration d’un contrat sans avoir une copie de votre permis. Pour cette raison, il est conseillé de prendre son permis après une formation de conduite avant de prendre une moto. Toutefois, vous pouvez bénéficier de l’indulgence de certaines agences d’assurance.  Certaines compagnies peuvent vous comprendre vis-à-vis de votre dossier.

Surtout quand vous expliquez clairement les raisons pour lesquelles il est nécessaire pour vous d’avoir une assurance moto. Néanmoins, si vous n’arrivez toujours pas avoir une assurance classique, vous pouvez avoir garage ou une assurance moto non roulante. Cette dernière est destinée aux motos qui ne roulent pas et inclut souvent la responsabilité civile de l’assuré, les garanties de vol et d’incendie.

A lire aussi : 10 étapes pour un lancement de projet efficace: une liste de contrôle pour chefs de projet

Comme autre alternative, vous pouvez aussi déclarer sur le contrat d’assurance un tiers personne comme conducteur principal et exclusif du scooter. Cette personne doit bien entendu disposée d’un permis. Ainsi, lorsque vous aurez obtenu votre permis, vus pouvez demander une modification du contrat d’assurance et devenir le seul conducteur de votre moto.

Type de permis sans formation pour une assurance

Lorsque vous finissez votre formation de conduite, vous obtenez un BSR (Brevet de Sécurité Routière) qui vaut le permis de conduire. Toutefois, vous pouvez obtenu le permis sans même suivre la formation. Cependant, vous devez avoir un permis de conduire qui correspond aux véhicules à deux roues avant de pouvoir souscrire à une assurance pour un scooter 125.

En effet, il s’agit du permis A1 pour lequel vous n’avez besoin d’aucune formation pour l’avoir. Mais, lorsque vous avez moins de 21 ans, vous ne pouvez pas l’avoir sans formation. Il est important que vous ayez une ASR, c’est-à-dire une Assurance Sécurité Routière. Au lieu d’un ASR, vous pouvez avoir un ASSR2 pour avoir votre permis. Il s’agit d’une Assurance Scolaire Sécurité Routière de second niveau.

De façon générale, vous ne pouvez pas souscrire à une assurance moto pour un scooter 125 sans avoir un permis de conduire. Pour avoir le permis, vous devez par contre suivre une formation de conduite. Mais, il faut savoir que vous n’avez pas forcément besoin de formation pour avoir un permis de conduire. Il y a des agences d’assurance qui font quand même des exceptions pour vous obtenir une assurance.

Quelle formule d’ assurance et quel assureur choisir pour son scooter ?

Il existe plusieurs formules d’assurance pour votre moto. Plusieurs options s’offrent à vous selon votre budget, et selon le modèle de votre scooter :

  • L’assurance moto tous risques : cette formule d’assurance est la plus entière, elle offre une protection appréciable à l’assuré notamment concernant la responsabilité civile, le vol et l’incendie. En plus de cela, elle prend en compte la garantie du conducteur et des sinistres matériels causés à la moto. Si votre scooter est un modèle onéreux, alors, il est préférable pour vous de choisir ce type d’assurance, même s’il reste le plus coûteux. Pour avoir une idée des prix, renseignez-vous sur april-moto.com .
  • L’assurance moto intermédiaire : cette assurance prend également en compte la responsabilité civile, le vol et le risque d’incendie. Certains contrats proposent d’autres garanties très intéressantes, qui font de cette formule la plus avantageuse pour les motards.
  • L’assurance moto au tiers : cette formule convient aux propriétaires de moto à petit budget, car elle propose une couverture minimale qui ne propose pas d’indemnisation en cas de sinistre.

Après avoir choisi la formule d’assurance qui vous convient, il faut maintenant vous tourner vers l’assureur idéal. Il existe des assureurs spécialistes de moto et des assureurs généralistes. Pour plus d’infos, rendez-vous sur les sites spécialisés, vous en trouverez plusieurs sur Internet. 

Si vous êtes un jeune conducteur moto et que vous venez d’obtenir votre premier scooter, certainement vous ne vous retrouvez pas vraiment lorsqu’on parle de ces différents assureurs et des prestations que chacun peut vous offrir. Alors, pour ne pas faire un choix qui vous sera défavorable, faites-vous aider par un cabinet de courtage. En effet, il ne s’agit pas pour vous de vous tourner vers un conseiller en assurance qui travaille pour une agence spécifique, vers laquelle il vous conduira nécessairement. Mais bien vers un cabinet de courtage indépendant ou vous trouverez des experts qui maîtrisent les différentes prestations des agences d’assurances, ces derniers vous feront souscrire à un contrat qui vous offre le plus d’avantages et des tarifs imbattables, car leur rôle est également de négocier pour vous. 

A défaut de cabinets de courtage, vous pouvez aussi utiliser les comparateurs d’assurance en ligne. Surtout, n’utilisez pas un seul car ces derniers font des comparaisons basées sur les prix et non sur les garanties principales. Ainsi, pour plus d’objectivité, ayez recours à plusieurs comparateurs à la fois. 

ARTICLES LIÉS