Comment est fabriqué le papier toilette ?

Comment est fabriqué le papier toilette

Le papier toilette s’inscrit aujourd’hui parmi les produits de première nécessité utiles au quotidien. Il en existe une large gamme sur le marché avec des caractéristiques différentes. Si ce papier hygiénique nous accompagne tous les jours, sa fabrication, n’intéresse toutefois que quelques personnes. Si vous désirez également en apprendre davantage sur la confection du PQ, vous êtes à la bonne adresse. On vous explique dans ce billet les différentes étapes de la fabrication du papier toilette.

Le choix de la matière première

Spécialisé dans la commercialisation de produits d’hygiène, bernard.fr propose des papiers toilettes de qualité supérieure. La première étape de la fabrication de ces papiers hygiéniques est le choix de la matière première. Le bois et le papier recyclé sont les principales matières premières servant à la fabrication du papier hygiénique. Généralement issu de l’usage en bureaux et en entreprises, le papier recyclé est trié. Le bois est quant à lui écorcé et découpé en copeaux.

A lire en complément : Comment enregistrer un appel gratuit ?

La fabrication de la pâte à papier

Chaque fabricant est libre de sélectionner la matière première de son choix. Une fois celle-ci choisie, on passe à la fabrication de la pâte à papier. Grâce aux pupleurs, le papier recyclé est déchiqueté et mélangé avec de l’eau. La pâte qui en résulte est ensuite lavée et épurée.

Les copeaux de bois subissent pour leur part une délignification. Il s’agit de la séparation des fibres de cellulose par immersion dans une préparation d’eau et de produits chimiques. Une pâte est obtenue à la fin du traitement. Elle est également épurée par tamisage et lavage.

A lire également : Les réservoirs d'eau

Le blanchiment de la pâte à papier

fabriquer papier de toilette

La troisième étape de la fabrication du papier toilette est le blanchiment. Celle-ci a pour but de compléter l’épuration des pâtes de papier obtenues à partir des deux matières premières. La pâte issue des copeaux de bois est traitée avec une solution composée de produits chimiques et d’eau oxygénée. Ce traitement favorise la dissolution totale de la lignine.

La pâte issue du papier recyclé passe par le désencrage. Les résidus d’encre encore présents sont ainsi complétement éliminés. Avec le processus de blanchiment, la pâte conserve une texture blanche attractive. Elle ne pourra ainsi plus jaunir.

Le séchage de la pâte et la formation du papier

La prochaine étape de la fabrication du papier toilette consiste à faire sécher la pâte. Une toile en mouvement est utilisée pour égoutter la pâte et éliminer le maximum d’eau qu’elle contient. Après cette phase, la pâte prend la consistance d’une longue feuille. Des rouleaux chauffés servent ensuite au pressage et au séchage de la feuille. Une fois la feuille sèche, elle est enroulée sur elle-même. Elle forme ainsi une grande bobine.

Finition et conditionnement du papier toilette

La dernière étape de la fabrication du papier toilette concerne la finition et le conditionnement. Ici, le fabricant détermine l’épaisseur du papier. Il peut notamment opter pour une double épaisseur, une triple épaisseur, etc. La création des différentes épaisseurs de papier se fait grâce à la rembobineuse. Le papier est ensuite prédécoupé et des motifs de finitions y sont imprimés. Le papier toilette est ensuite conditionné en paquets de six ou douze et mis sur le marché.

ARTICLES LIÉS