Les disjoncteurs différentiels : ce qu’il faut savoir

Lorsqu’on parle de disjoncteur différentiel, cela correspond au dispositif de protection modulaire qui est placé sur le tableau électrique. Cela se fait à l’aide de bornes soit automatique soit à vis. On l’appelle également Dispositif Différentiel Résiduel ou DDR.

Disjoncteur différentiel : son rôle ?

Avant toute chose, il est important de souligner qu’il existe un vaste choix de disjoncteurs différentiels, à savoir le disjoncteur de branchement ou disjoncteur général, les disjoncteurs divisionnaires et les disjoncteurs différentiels. Les trois principaux types de disjoncteurs différentiels sont :

A lire en complément : Aide au déménagement en Suisse : où trouver ?

  • Le disjoncteur différentiel Type AC ;
  • Le disjoncteur différentiel Type A ;
  • Le disjoncteur différentiel type HI, HPI, SI.

Toutefois, tous ces disjoncteurs, peu importe le modèle ou le type, jouent un rôle principal qui est d’assurer la sécurité de tous les locataires dans un logement à l’égard de l’électricité. D’un autre côté, les disjoncteurs différentiels se chargent également de préserver l’ensemble des appareils électrique dans une habitation face au court-circuit ou encore aux surcharges électriques.

Lire également : Quel est le prix de la pose d’une fenêtre ?

Non seulement indispensable au tableau électrique, un disjoncteur différentiel est également obligatoire pour une habitation. Il agit comme détecteur de tensions inhabituelles dans un circuit électrique, causées généralement par les défauts d’isolement. Le disjoncteur différentiel coupe instantanément le courant pour éviter une électrocution.

Disjoncteur différentiel : Comment fonctionne-t-il ?

Contrairement à ce que l’on pense, le disjoncteur différentiel n’est pas un dispositif banal. C’est en réalité un dispositif qui réunit les fonctionnalités du disjoncteur et celles de l’interrupteur différentiel. Si un simple disjoncteur sécurise les biens, le disjoncteur différentiel garantit également la protection des occupants d’une maison contre une éventuelle électrocution. En d’autres termes, un disjoncteur différentiel agit donc à la fois comme un disjoncteur et un interrupteur différentiel, se déclenchant automatiquement en cas de court-circuit ou de surcharge électrique.

Autre avantage d’un disjoncteur différentiel, c’est qu’il assure le fonctionnement de l’ensemble des appareils spécifiques qui, en cas de court-circuit, ne peuvent pas supporter les coupures imprévues ou inattendues (comme pour le cas des congélateurs ou des réfrigérateurs…).

ARTICLES LIÉS