Plateforme de netlinking : les astuces à connaitre

Également appelé link building, le netlinking se présente comme l’un des leviers les plus performants lorsqu’on parle de référencement organique. Le moteur de recherche Google a confirmé que les liens entrants et les contenus de qualité figurent parmi les facteurs de classement les plus importants dans le cadre du SEO.

En réalité, les sites dignes de confiance génèrent généralement des liens vers d’autres sites qui sont fiables. De nos jours, l’utilisation d’une plateforme de netlinking permet d’optimiser la campagne de netlinking. Toutefois, il est essentiel de prendre connaissance de certaines astuces pour une bonne utilisation de ces sites.

A lire également : Passion CBD : un acteur incontournable du marché du CBD

La pertinence pour un backlink de qualité

Auparavant, le lien avait une grande valeur quelle que soit la thématique du site de provenance. Les sites internet avaient ainsi des milliers de possibilités afin de se lancer dans le netlinking. Mais, cette époque est révolue depuis de nombreuses années, avec l’apparition d’un nouveau filtre qui est Pingouin. Celui-ci a pénalisé plusieurs sites qui utilisaient des méthodes de netlinking jugées désormais exagérées. Depuis lors, la prudence est de mise, surtout en ce qui concerne la thématique des backlinks reçus par un site.

Par exemple, le fait qu’un site spécialisé dans l’automobile fait un lien vers un autre site de piscine n’est pas du tout logique. L’objectif du moteur de recherche Google est de rassembler les millions de sites en clusters thématiques. Cela permettra aux utilisateurs de trouver plus facilement ce qu’ils recherchent.

A lire en complément : Qui peut acheter un vignoble ?

Pour juger de la pertinence d’un backlink, demandez-vous si la présence d’un lien pointant vers votre site sur un site ciblé représente un réel intérêt pour les internautes. La réponse devra être automatique. Dans le cas où vous hésitez longuement, alors sachez que ce n’est pas le site qu’il vous faut.

Ne pas négliger le trafic du site web

Il est impératif qu’un lien proviennent d’un domaine générant un minimum de trafic naturel afin d’être fiable. Ici également, il faudra faire preuve de logique. Demandez-vous pourquoi Google accorderait-il du crédit à des liens issus d’un site qui n’attire personne ? Si c’était le cas, alors il suffirait juste de concevoir un site web, d’y insérer des contenus optimisés et de faire le lien. Toutefois, sachez qu’à chaque fois que le SEO parait trop facile, il y a anguille sous roche.

de netlinking les astuces à connaitre

Le trafic ne veut pas forcément dire des milliers de visiteurs par jour. Une grande partie des sites n’accueillent que des de dizaines, voire des centaines visites au quotidien. Ce qui est plus important, c’est que le site qui contient votre lien puisse disposer d’un minimum de trafic naturel. Si possible, il doit également présenter de bons scores au niveau des autres métriques : la durée de visite sur une page, le taux de rebond

Prêter attention à la cohérence sémantique

Le netlinking est étroitement lié à la sémantique. En effet, il faut noter qu’une thématique générale n’est pas suffisante pour désigner clairement aux algorithmes le lien entre des pages de sites différents. Ces derniers consultent les contenus et se basent sur les associations de mots afin de déterminer la thématique d’une page. Sans cela, ces algorithmes ne seront pas en mesure de comprendre réellement le sens du texte. Par conséquent, le lien ne pourra pas être compris par Google si le sens du texte ne l’est pas.

En gros, pour qu’un lien transmette un maximum de jus, il faut que les deux pages liées présentent les mêmes footprints. Ceux-ci constituent en réalité des repères essentiels pour les algorithmes.

Connaitre les autres métriques essentielles

Lors d’une campagne de liens avec une plateforme de netlinking, l’un des premiers reflexes consiste à se pencher sur les métriques de thématique et de popularité. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils SEO comme SEMRush, Majestic SEO, Ahrefs, etc. Le calcul se fait sur la base de données récupérées par les robots des plateformes. Cela vous permettra de savoir comment les sites sont vus et classés par Google.

Il y a le domain Authority qui est un score de classement mis en place par Moz. Il a pour objectif d’estimer la qualité d’un site ou d’une page web au niveau des résultats des moteurs de recherche. L’évaluation se fait sur une échelle de 1 à 100. Les sites qui reçoivent le plus de liens de qualité obtiennent un bon score alors que les autres présentent un DA plus faible.

Il y a aussi le domain Rating et URL Rating. Le premier permet l’évaluation d’un domaine entier tandis que le second intervient dans l’évaluation d’une URL spécifique. Il est capital d’apprendre à les dissocier car un lien entrant n’aura pas la même valeur selon la page où il se trouve.

Enfin, on peut citer les métriques TrustFlow et Citation Flow. Ce dernier renvoie à la popularité des liens sans se soucier de leur qualité tandis que le TrustFlow fait une analyse de la qualité des liens reçus par un domaine.

ARTICLES LIÉS