Quelle est l’activité d’une SCPI ?

La Société civile de Placement immobilier est une structure qui permet d’effectuer des investissements en immobilier locatif rentables et avantageux sur d’autres plans. Si vous voulez en savoir plus sur son fonctionnement, lisez ceci.

Le SCPI : comment ça marche ?

Le principe de fonctionnement de la SCPI se repose sur la gestion collective de parcs immobiliers pour le compte de plusieurs associés. Dans le processus, cette structure se charge de collecter des fonds auprès des associés et ensuite les utiliser pour acquérir des actifs immobiliers.

Lire également : Comment avoir une assurance dommage ouvrage habitation ?

Les participants ont ainsi des parts et percevront en fonction du fond émis, des dividendes dits « quo-part ». Celles-ci sont issues des revenus locatifs perçus par la société. Il est important de savoir qu’ici, l’investisseur se démarque de la gestion des biens immobiliers acquis. Ceux-ci sont du ressort de la SCPI qui en assure le bon déroulement. Pour cela, les placements immobiliers s’effectuent sur plusieurs façons.

Quelles sont les particularités ?

SCPI est une solution alternative très alléchante en matière d’investissement en immobilier locatif. Les placements s’effectuent à cet effet suivant certaines particularités.

A voir aussi : Quand devez-vous avoir recours aux services immobiliers ?

Une gestion déléguée

L’une des particularités de la SCPI est que sa gestion est déléguée. À ce sujet, une société de gestion spécialisée et agréée par l’AMF assure la gestion des biens acquis par la société. L’AMF est l’Autorité des marchés financiers. Ainsi, l’investisseur est tenu de faire confiance à l’expertise de la société en charge de la gestion.

Cette dernière s’occupe ainsi de :

  • mettre en place une stratégie d’investissement ;
  • sélectionner les différents actifs immobiliers achetés et laissés ;
  • diriger les travaux tout en sélectionnant les locataires.

Aussi, la société de gestion a la tâche de distribuer les revenus locatifs aux différents associés de la structure.

Une mutualisation des risques

Si un problème survenait sur l’un des immeubles détenus par la SCPI, notamment l’arrivée d’un sinistre, les loyers impayés ou des cas de vacances, l’impact est compensé. Cela sous-entend par un partage des effets négatifs sur les revenus issus d’autres biens immobiliers en location. Pour cela, l’associé peut minimiser ces risques en diversifiant son investissement dans plusieurs autres SCPI.

Les différents secteurs de l’investissement immobilier sont accessibles aux associés

Le plus souvent, un investisseur en immobilier se limite dans le domaine de l’habitation. Par contre, la SCPI offre la possibilité à un investisseur d’intervenir dans presque tous les aspects du marché immobilier. Du bureau aux commerces en passant par les entrepôts, les investisseurs ont accès à une large palette de champs d’intervention.

Que fait réellement la SCPI ?

La SCPI est une structure dont le principe de base est de permettre aux épargnants de se constituer à la longue, un patrimoine immobilier. Dans son fonctionnement, cette société dispose des documents que tout propriétaire de parts ou toute personne sur le point d’en acquérir doit signer.

Ces documents permettent à l’associé d’en savoir plus sur son patrimoine. Il s’agit à cet effet de la liste des immeubles détenus et de leur répartition géographique. Aussi, la SCPI met à la disposition des associées tous les documents relatifs à la gestion locative, au marché des parts et à l’évolution du capital.

ARTICLES LIÉS