Comment calculer son droit RSA ?

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est un accompagnement financier au bénéfice des personnes sans revenu fixe. Cet apport social permet d’avoir un minimum de revenu. Ce montant dépend de certains facteurs, car il n’est pas fixe. Pour en savoir plus sur le RSA, poursuivez la lecture de cet article.

Qu’est-ce que le RSA ?

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est un dispositif d’aide grâce auquel les personnes au chômage. Il permet d’assurer le revenu minimum à tout les citoyens du pays sans activités professionnelles. Ce revenu vous est versé par la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ou par la Caisse d’allocations Familiales.

A voir aussi : Où ouvrir un compte en banque gratuitement ?

Pour pouvoir en bénéficier, vous devez remplir certaines conditions. Mais la principale, c’est que vous devez avoir au moins 25 ans. Ou être un jeune actif de 18 à 24 ans, étant un parent isolé ou justifier d’une certaine durée d’activité professionnelle.

Le montant du RSA dépend principalement des ressources de la personne concernée. Ce n’est pas un montant imposable ou fixe. En clair, le montant du RSA dépend de deux facteurs principaux :

A découvrir également : Néo-banque : que penser de Sogexia ?

  • les ressources de votre foyer ;
  • le montant forfaitaire (une valeur limite), variant en fonction de la composition de votre foyer, du nombre de personnes à charge et du nombre d’enfants.

Comment calculer le montant de votre RSA ?

Le calcul du montant du Revenu de Solidarité Active représente la différence entre l’ensemble de vos ressources et le montant forfaitaire du RSA. Les ressources prises en compte ici sont celles que vous avez perçu durant les trois derniers mois, avant votre demande du RSA. La moyenne de ces revenus sera utilisé pour le calcul du RSA.

Il faut noter que le montant forfaitaire dépend de la composition de votre foyer. Ainsi, lorsque vous êtes seul, avec ou sans enfants ni personne à votre charge, le montant forfaitaire est fixé comme suit :

  • si vous n’avez pas d’enfants, le montant forfaitaire est de 565,34€ ;
  • si vous avez un ou deux enfants, le montant forfaitaire est respectivement de 848,02€ et 1187,23€.

Lorsqu’en plus d’être seul, vous êtes un parent isolé, ces montants forfaitaires sont majorés. Un parent isolé est un parent qui s’est retrouvé seul suite à une situation particulière. Le montant forfaitaire est donc majoré à compter du mois où l’une des situations suivantes survient:

  • une déclaration de grossesse ou la naissance d’un enfant ;
  • la prise en charge d’un enfant ;
  • le veuvage ou la séparation.

Notez que vous bénéficierez de la majoration si la demande du RSA a été faite après l’événement. Vous pouvez en bénéficier jusqu’à 12 mois durant les 18 mois suivant l’événement.

A part vos ressources et le montant forfaitaire, le calcul du RSA tient compte également des aides dont vous bénéficiez. Il s’agit de l’aide au logement (si vous habitez par exemple dans votre maison familiale). Et des avantages en nature dont vous bénéficiez du fait de l’occupation d’un logement. Le RSA est évalué en fonction du nombre de personnes constituant le foyer.

En résumé, le calcul du RSA prend essentiellement en compte les ressources du foyer de l’assuré et les aides au logement dont il bénéficie.

ARTICLES LIÉS