Comment savoir si un miel est de bonne qualité ?

white ice cream on clear glass cup

Vous désirez vous acheter du miel dans les rayons, mais ne savez pas comment déterminer sa qualité. Pas de souci à vous faire. Le miel authentique présente quelques particularités qui permettent de le distinguer du faux. Retrouvez dans cet article nos meilleurs astuces et conseils pour le reconnaitre.

Quels sont les critères d’un miel bio ?

Choisir un miel bio lorsqu’on se rend dans les rayons des épiceries n’est pas une tâche complexe. En général, on se fie à son instinct et surtout à la couleur qu’il présente. Mais cette technique n’est pas suffisante pour dénicher le miel de qualité dans les rayons de la boutique. Ainsi, il faut tout d’abord avoir l’assurance que la mention « Miel récolté et mis en pot par l’apiculteur » est bien présente sur le produit. Il faut aussi s’assurer que la date de limite optimale « DLUO » n’excède pas deux ans à compter de la date de mise en pot.

A lire en complément : Comment fonctionne l’œuf de Yoni ?

Par ailleurs, la provenance du miel est-elle un autre critère important dans la détermination de sa qualité. En effet, il est conseillé de préférer le miel en provenance de France. Ce dernier est reconnu pour sa qualité. Cependant, si trouver des produits français semble difficile dans votre milieu, vous pouvez toujours vous rabattre sur le miel bio européen et à la rigueur les nectars sud-américains. Il est conseillé de prendre avec beaucoup de pincette les produits « Hors Union européenne », car ils cachent bien souvent du miel en provenance de chine.

Comment tester la qualité de son miel ?

Il existe des méthodes simple et efficace pour savoir si le miel que vous venez d’acquérir est de qualité. Il s’agit dans un premier temps de mettre une cuillère du miel dans un verre d’eau froide sans effectuer le mélange des deux liquides. Lorsque le miel tombe au fond du verre sans qu’il se dilue, c’est le signe d’un miel authentique. Une autre méthode consiste à mettre un peu de miel sur un torchon blanc et à rincer celui-ci. Après rinçage, lorsqu’une tâche apparait sur le torchon, celle-ci prouve que le miel est faux et enrichi en colorant alimentaire. Par ailleurs, il est aussi possible de poser le miel sur une feuille d’essuie-tout et d’observer durant quelques secondes. En effet, le vrai miel demeure en surface alors que le faux est absorbé en raison de sa forte composition en eau.

A découvrir également : Quelle chirurgie pour avoir un ventre plat ?

yellow ceramic bowl with silver fork

Quels sont les pièges à éviter ?

Le miel est composé de sucre, lequel cristallise après quelques mois (six à douze mois). Quant à la pâte sirupeuse, elle présente un aspect plus compact. Cet état que prend le miel est tout à fait naturel et ne constitue donc en rien un signe de mauvaise qualité. Mais il est remarqué sur le marché des miels frauduleux qui cristallisent. Alors, comment distinguer le vrai du faux ? Simplement en observant le phénomène. En effet, les miels frauduleux cristallisent partiellement tandis que celle authentique cristallise harmonieusement. Par ailleurs, il est aussi important de comprendre que la couleur du miel n’est vraiment pas un signe d’authenticité. En effet, celle-ci dépend des fleurs butinées par les abeilles pour les vrais produits et des colorants pour les faux miels.

ARTICLES LIÉS