Qu’est-ce qu’un miroir de sécurité ?

Aussi appelé miroir de circulation, le miroir de sécurité est un mécanisme de circulation offrant aux automobilistes une vision optimale de la route à proximité d’une intersection. L’utilisation des miroirs de sécurité est soumise à réglementation. En effet, les miroirs de sécurité doivent être positionnés à des endroits stratégiques et en respectant certains critères dans le but de respecter la loi et également pour offrir un confort optimal aux utilisateurs de la route.

Quand poser un miroir de sécurité ou miroir de circulation ?

La mise en place d’un miroir de sécurité ou aussi appelé miroir de circulation en agglomération peut être projeté à condition que les travaux essentiels à l’augmentation de la visibilité ne peuvent être effectués. En effet, les travaux d’amélioration sont toujours priorisés au détriment de ce genre de dispositif. Toute la réglementation qui décrit les propriétés escomptées est prévue dans l’article 14 de l’instruction ministérielle sur la signalisation routière. Il existe plusieurs types de miroirs de sécurité ici.

A lire également : Comment intégrer le marché du travail en Belgique ?

Les types de miroir de sécurité

Il existe plusieurs types de miroirs de sécurité, notamment les miroirs de sécurité routière qui sont installés dans les intersections routières en milieu citadin en cas de visibilité limitée mais également dans les zones à haut risque d’accident. Par ailleurs, il y a également les miroirs industriels qui servent à rendre les aires de stockage sûres tout comme les zones d’activités, les chantiers, les parkings d’entreprises ou encore les accès aux entrepôts.

Les miroirs industriels peuvent être utilisés tant à l’extérieur qu’à l’intérieur des bâtiments industriels et sont dotés généralement d’un cadre rayé blanc et rouge ou noir et jaune afin de notifier au mieux leur présence. Les miroirs industriels sont interdits d’installation sur les routes en milieu citadin.

A voir aussi : Comment obtenir une subvention pour une association loi 1901 ?

Quelles sont les conditions de mise en place des miroirs de circulation ?

Il existe cinq conditions essentielles pour la mise en place des miroirs de circulation. En effet, il y a notamment la mise en place d’un régime de priorité avec une exigence d’arrêt à un « stop » sur la branche du carrefour où la visibilité est restreinte. Le « stop » est placé sur une route où la circulation est majoritairement locale. Par ailleurs, il y a également la condition de limitation de vitesse qui doit être inférieure ou égale à 50 km/h sur la route prioritaire. La distance séparant la ligne d’arrêt et le miroir de circulation doit être à moins de 15 m. En ce qui concerne la fixation, le miroir de sécurité doit être fixé à une hauteur supérieure à 2,30 m.

Miroir de sécurité : quelle est la réglementation ?

Un miroir de sécurité conforme aux normes doit être sur fond carré dans le cas d’un miroir rond. Le côté du carré doit disposer d’une longueur équivalente à une fois et demie du diamètre du miroir. Pour le cas d’un miroir rectangulaire, le fond doit être rectangulaire ou carré. Les côtés du fond doivent disposer d’une longueur équivalente à une fois et demie de celle du miroir. Le fond du miroir de sécurité doit être rayé blanc et noir. Le miroir de sécurité utilisé doit obligatoirement être convexe, il n’est pas acceptable d’utiliser un miroir plan.

Miroir de sécurité : comment le mettre en place dans une voie privée ?

Il est aussi possible de placer un miroir convexe sur une voie privée qui donne sur une voie publique ou une route publique. En effet, un propriétaire peut mettre en place un miroir de sécurité au sein de son domaine privé afin de garantir sa propre sécurité, notamment pour une sortie de garage préjudiciable.

Dans le cas où le propriétaire fait face à un manque d’espace au sein de sa propriété privée, le dispositif est généralement installé sur le mur qui borde la voie publique. Cependant, une autorisation de la mairie en amont est nécessaire pour la mise en place du miroir de sécurité. Par ailleurs, la mise en place du miroir de sécurité pour une utilisation personnelle est rare et uniquement quand la dangerosité est avérée.

Interdiction des miroirs de sécurité hors agglomération

L’installation d’un miroir de sécurité ou miroir de circulation est absolument interdite en dehors des agglomérations. Cette interdiction repose sur deux raisons, notamment la difficulté d’appréhender l’arrivée des véhicules étant donné la vitesse plus élevée qu’en milieu citadin. Les usagers courent le risque d’être surpris. Par ailleurs, hors des agglomérations, les éclairages publics sont parfois inexistants. Par conséquent, le reflet des phares d’une voiture peut faire penser à une voiture qui arrive en face tandis qu’il approche par les côtés.

ARTICLES LIÉS