Tout savoir sur la formation référent handicap !

Tout savoir sur la formation référent handicap

Cette formation s’adresse aux personnes qui se chargent de l’application de la politique d’emploi handicap au sein de leur établissement (privé ou public). Leur intervention est indispensable pour mener à bien une politique handicap, dont la portée doit s’étendre au-delà de la rédaction d’un plan détaillé d’actions.

Cela consiste à mener une démarche de conduite de projet et nécessite la mobilisation aussi bien des acteurs internes que des partenaires externes. Le Référent Handicap coordonne des actions, assure le suivi et l’évaluation des actions entreprises. Son rôle se fonde également sur la mobilisation des ressources et acteurs et sur l’animation de la politique handicap. Dans la suite de l’article, vous allez découvrir les objectifs de la formation, les modalités pédagogiques et le programme de formation.

A lire en complément : Est-ce que l'hypnose pour maigrir ça marche ?

Les objectifs de la formation référent handicap

La formation référent handicap permet de comprendre le véritable rôle de Référent Handicap, son positionnement, ses missions… Elle est de courte durée et sera dispensée en immersion dans les locaux de l’ESAT à Paris. Celle-ci permet d’appréhender l’importance du maintien dans l’emploi des individus dont leur état de santé risque d’avoir des impacts négatifs dans l’exercice de leur activité professionnelle et leur insertion.

Cette formation vise également la maîtrise de l’accord OETH (Obligations d’Emploi des Travailleurs Handicapés) et de l’obligation légale du handicap au travail. Elle favorise grâce à des actions tangibles et personnalisées le maintien des salariés en situation de handicap dans l’emploi. Cette formation permet aussi au Référent Handicap de développer la démarche inclusive en entreprise en termes de handicap et d’assurer pleinement son rôle.

Lire également : Comment utiliser un masque FFP2 ?

Les modalités pédagogiques

Il n’existe pas de préalables indispensables pour intégrer la formation. Cette formation s’adresse au Référent Handicap, manager, membre du CSE, DRH, RH, responsable de mission handicap… qui s’engagent dans la politique handicap de leur structure. L’une des plus de cette formation c’est qu’elle peut être proposée en différentes formes : sur-mesure, intra-entreprise, individuelle. Une attestation de fin de formation sera remise à chaque participant à la fin de la formation.

formation handicap

Le programme détaillé

La maîtrise du cadre législatif du handicap est un élément clé du programme de formation. Elle aboutit au développement des connaissances en matière de handicap. En termes d’acquisition de savoir-faire et de compétences, cette partie du programme développe les connaissances en matière de handicap. Tout d’abord, celles-ci sont acquises par l’identification des enjeux de la politique handicap (managériaux, emploi, financiers…) et la connaissance des nombreux types de handicaps. Ensuite, cette partie met en évidence les différences entre handicap, incapacité, invalidité, inaptitude…

La maîtrise de la règlementation en termes de maintien dans l’emploi des individus en situation de handicap se caractérise par la connaissance des principales modalités de compensation du handicap : financement et commission, définition, procédure. Le fait de maîtriser ce cadre législatif rendra plus subtiles les connaissances des participants sur les sujets qui touchent sur l’emploi des salariés en situation de handicap.

À l’issue de la formation, les participants disposent des connaissances nécessaires relatives au cadre légal de la non-discrimination et aux modalités d’application. Cette partie du programme éclaircit la décision administrative RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé). Elle vise à identifier les partenaires externes et les acteurs internes et appréhender leur rôle : RH, service de santé au travail, CSE, direction…

Le programme de formation cerne également les missions, la posture et le rôle du Référent Handicap. Il met en évidence l’interaction entre la Direction RSE, le Référent Handicap et la médecine du travail. Cette partie met en œuvre et explicite les vœux d’intégration et d’insertion des employés en situation handicap. Elle apporte des éclaircissements sur les éventuels moyens d’action du Référent Handicap.

En somme, la formation Référent Handicap concerne le développement de ses qualités essentielles à savoir la rigueur, l’empathie, l’écoute, la disponibilité… Elle intéresse l’amélioration de son aptitude relationnelle pour étendre la portée des actions sur l’encadrement.

Les compétences acquises grâce à la formation référent handicap

La formation ‘Référent handicap’ permet d’acquérir des compétences clés pour mener à bien la mission de référent handicap au sein de l’entreprise. Les participants à cette formation acquerront notamment les compétences suivantes.

Le référent handicap doit être capable de favoriser l’intégration et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Pour cela, il doit connaître les différentes mesures légales et dispositifs mis en place pour faciliter leur insertion professionnelle. La formation lui permettra donc d’avoir une connaissance précise des lois et réglementations relatives au handicap, ainsi que des différents acteurs impliqués dans ce domaine (médecine du travail, Cap Emploi…).

Le référent handicap est un interlocuteur privilégié pour les collaborateurs en situation de handicap, mais aussi pour leurs collègues ou encore les managers. Il se doit donc d’avoir une grande capacité d’écoute et de dialogue. La formation va ainsi lui permettre de développer sa communication non-violente afin d’éviter tout risque discriminatoire.

La mission du référent handicap consiste aussi à identifier et évaluer les besoins spécifiques des personnes en situation de handicap dans le cadre professionnel. Pour cela, il devra posséder une certaine expertise technique sur les différents types de handicaps diagnostiqués selon leur pathologie ou traumatisme psychologique, par exemple, afin qu’aucune barrière ne soit érigée lorsqu’il s’agit, par exemple :

• de rechercher les aménagements de poste ou environnementaux nécessaires
• d’accompagner les bénéficiaires dans leur recherche d’un emploi compatible avec leurs capacités.

En tant que référent handicap, pensez à bien mobiliser les acteurs divers autour de la problématique du handicap en entreprise. La formation va ainsi permettre au référent handicap de développer un sens inné rassembleur pour faire avancer efficacement la mise en place des mesures destinées aux personnes concernées.

Le référent handicap a aussi un rôle prépondérant dans la mise en œuvre concrète des actions visant à favoriser l’inclusion professionnelle. À ce titre, il doit disposer d’une bonne connaissance des différentes lois et règlements relatifs au sujet afin de pouvoir conseiller ses collègues RH sur les bonnes pratiques à adopter selon chaque situation rencontrée.

Au terme de cette formation, le participant sera donc apte à jouer son rôle de façon efficiente. Il sera capable non seulement d’accompagner efficacement les salariés en situation de handicap mais aussi d’aider l’entreprise à mettre en place une politique inclusive cohérente avec sa propre stratégie RSE.

Les débouchés professionnels après la formation référent handicap

Après avoir suivi la formation de référent handicap, les participants pourront accéder à divers débouchés professionnels. Effectivement, cette formation leur permet d’acquérir des compétences utiles et recherchées par de nombreuses entreprises soucieuses d’inclure les personnes en situation de handicap dans leur effectif.

Le premier débouché possible est celui de référent handicap au sein de l’entreprise. Le titulaire du poste aura alors pour mission principale d’aider ses collègues RH à mettre en place une politique inclusive efficace. Il devra notamment veiller au respect des différentes lois et règlements relatifs au sujet tout en assurant un accompagnement personnalisé aux salariés concernés.

Un autre débouché envisageable est celui de chargé(e) de mission handicap. Dans ce cas précis, le professionnel sera amené à travailler avec différents interlocuteurs tels que les organismes sociaux ou encore Cap Emploi afin d’aider l’entreprise à identifier et intégrer des travailleurs en situation de handicap. Il s’occupera aussi des questions liées à la prévention sur le lieu de travail et participera activement aux réflexions autour des mesures concrètes destinées à favoriser l’inclusion professionnelle.

Certains participants peuvent aussi choisir d’exercer comme consultant externe dans le domaine du handicap, soit directement auprès des entreprises, soit auprès des associations spécialisées dans cette thématique. Ils auront ainsi pour rôle principal d’aider ces structures externes n’ayant pas les compétences en interne à mettre en place des stratégies efficaces pour intégrer et accompagner au quotidien les travailleurs en situation de handicap.

La formation de référent handicap ouvre de nombreuses perspectives professionnelles. Les entreprises sont toujours plus nombreuses à prendre conscience des avantages d’une politique inclusive bien menée, ce qui se traduit par une demande accrue sur le marché du travail. Quel que soit le débouché choisi, il s’agit donc d’une opportunité professionnelle intéressante pour les personnes passionnées par cette cause et souhaitant y contribuer activement.

ARTICLES LIÉS