Comment évaluer une formation en entreprise ?

La formation professionnelle est obligatoire pour les entreprises, mais les dirigeants ne devraient pas voir ceci comme une obligation. N’oubliez pas que même si cette formation a un coût, elle va apporter des avantages comme le développement de compétences des employés, ce qui va conduire à l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise. De ce fait, il est vraiment important d’évaluer la formation.

Évaluer la formation : pourquoi ?

De par cette évaluation, on peut mesurer l’efficacité des dispositifs mis en place pour les employés ainsi que les écarts entre les objectifs relatifs à la formation et les résultats obtenus.

A découvrir également : Utiliser des modèles en gestion de projet

Dans un premier temps, l’idée est de s’assurer que la formation choisie convient bien aux attentes et aux besoins des salariés. À la suite de la formation, on doit se focaliser sur les résultats de celle-ci.

Vous avez compris : ce processus d’évaluation devrait commencer bien avant le déroulement de la formation. Cette évaluation va d’ailleurs vous permettre d’optimiser le plan de formation.

A lire aussi : Est-il possible d’utiliser les publicités Facebook pour optimiser sa stratégie digitale ?

Il ne faut d’ailleurs pas oublier que le plan de formation est coûteux. Son évaluation pourra vous aider à voir si les écarts sont trop importants. Si c’est le cas, vous pourrez toujours rectifier le tir.

L’obligation de l’évaluation

Vous pouvez vous dire que l’évaluation de cette formation est une perte de temps. Certes, vous devez y consacrer du temps, mais vous devez également savoir que vous n’avez pas le choix. La loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle souligne le caractère obligatoire de cette évaluation.

Cette obligation est soulignée par l’article L.6362-5 du Code du Travail qui oblige l’organisme de formation à prouver l’existence de leurs actions de formation. Pendant la formation, l’organisme peut alors mettre en place des entretiens individuels, des outils d’évaluation ou encore des listes d’émargement.

Qui doit faire l’évaluation de la formation ?

Vous pouvez vous dire que c’est l’organisme de formation qui connaît le plus la formation à dispenser. C’est le cas, mais ce n’est pas à lui de mener cette évaluation. C’est l’entreprise qui doit s’en charger.

C’est l’entreprise qui est mieux placée pour connaître les besoins de son personnel. C’est ce qui va permettre de faire le bon choix de la formation.

Même si l’organisme de formation peut faire un suivi auprès des apprenants, c’est l’entreprise qui est également la mieux placée pour voir l’impact de la formation sur ses salariés et surtout sur son développement. Pour l’évaluation après la formation, l’entreprise pourra se faire aider par le formateur.

Le système d’évaluation

À ce stade, vous avez déjà plus ou moins une idée de la manière dont vous allez procéder à l’évaluation. Pour ne pas vous permettre, organisez l’évaluation en quatre grandes étapes :

  • Avant la formation : oui, l’évaluation se fait avant même que la formation commence. Cette évaluation en amont permet de prendre en compte les besoins spécifiques pour établir le plan de formation. Pour ce faire, vous pouvez organiser des entretiens avec les concernés ou même leur faire passer un test de connaissances,
  • Pendant la formation : l’idée ici est de s’assurer que les apprenants ont bien acquis et compris les connaissances transmises par le formateur. C’est plus le formateur qui entre en jeu à ce stade et il peut faire passer un petit examen aux apprenants,
  • Après la formation : à ce stade, ce sont les apprenants qui doivent donner leur appréciation. Ils doivent donner un retour d’expérience. Il faut également penser à faire une évaluation finale de connaissances des concernés à travers des questionnaires,
  • Quelques mois après la formation : on parle ici de trois à six mois pour la dernière étape de cette évaluation. Vous devez évaluer l’impact de la formation en situation personnelle. Pour ce faire, vous pouvez avoir recours à différentes méthodes comme l’analyse de l’évolution des objectifs, l’efficacité et l’efficience des concernés à leurs postes ou encore l’analyse de l’évolution des indicateurs de performance.

ARTICLES LIÉS